HMDB 21 : Les filles dans le sillage des garçons

Ecrit par Nicolas Goisque Le 16 juin 2015 à 18:32

Les filles du Haltérophilie Musculation Dijon Bourgogne disputaient dimanche la 4ème manche de Nationale IB a lieu à la Ferté Milon (02). Durant un match à suspense entre Saint Quentin, Besançon et Dijon, les spectateurs et les supporteurs du HMDB 21 ont assisté à un véritable véritable chassé croisé aux points entre l’arraché et l’épaulé-jeté. Les Dijonnaises deviennent Championnes de France de NI B avec un total phénoménal. Elles évolueront au plus haut niveau avec de grosses ambitions l’an prochain.

 

Léger retard après l’arraché

 

Aline BONNET, blessée à un genou démarre l’arraché et réussit 48 kilos, debout, sur une jambe !
Vient le tour à Vicky GRAILLOT, en pleine forme, ultra motivée, elle réussit 3 essais sur 3 et réalise 57 kg, nouveau record de France +1 kg.

Pour Judith Eluard, le terrain était bien préparé et elle enchaîne aussi avec un 3/3 réussissant 66 kilos.

À ce stade de la compétition, les Dijonnaises ont refait un retard de près de 18 points sur Saint Quentin… Reste Hélène MIYENGA, dont le staff fait passer sa barre de départ de 70 à 77 kg. L’heure est grave, il faut montrer qui est le patron : 77 réussis facilement puis 82 kilos, son record personnel. Saint Quentin redevient à portée, mais nous repasse devant grâce à un arraché à 95 kilos de la jeune Belge Anna Van Bellinghen.

 

Vicky Graillot à 66 kgs ©HMDB 21

Vicky Graillot à 66 kg ©HMDB 21

Aline Bonnet à 55kg © HMDB 21

Aline Bonnet à 55 kg © HMDB 21

 

Plus fortes à l’épaulé

 

Les Dijonnaises sont fortes à l’épaulé-jeté… les quelques points de retard vont être vite rattrapés.
Aline enregistre 58 kg dans la douleur, pour l’équipe, exemplaire, elle lance Vicky sur les rails du 3/3 au jeté terminant à 70 kilos… impeccable, 3 compétitions en 3 semaines, une combativité palpable et bénéfique pour toute l’équipe.

Les filles du HMDB 21 ont rejoint Saint Quentin, Judith attaque à 90 kilos, prend le mors aux dents, puis réalise 95 kg avant d’échouer de peu à 100 kg… ça commence à sentir bon la victoire, il reste Hélène, le sort de l’équipe est entre ses mains : 102 kilos en barre de départ, puis 107 au deuxième et 112 kg, record personnel battu… Le sort de Saint Quentin est scellé !

 

Hélène Miyenga à 112 kgs ©HMDB 21

Hélène Miyenga à 112 kg ©HMDB 21

Judith Eluard à 95 kgs © HMDB 21

Judith Eluard à 95 kg © HMDB 21

 

Les filles sont Championnes de France de NI B… 303,3 points, Saint Quentin 276,7 et Besançon 266,6 points… Leur performance les classerait au 4ème rang français en NIA sur la moyenne des 4 matchs derrière Toulouse, Blois et Villeneuve Loubet…

titre-1

Commentez cet article