Handball CFU : Nice et Dunkerque rois de France

Ecrit par Nicolas Goisque Le 12 juin 2015 à 01:45

Les championnats de France universitaires élite de handball ont connu leu épilogue ce jeudi après-midi au Palais des sports Jean Michel Geoffroy de Dijon. Au terme de trois jours de compétition et de 5 rencontres, ce sont les universités de Nice qui s’imposent chez les jeunes filles et de Dunkerque chez les garçons.

 

Nice Champion de France Universitaire féminin 2015 ©Nicolas GOISQUE/www.Focale.info

Nice, Champion de France Universitaire féminin 2015 (©Nicolas GOISQUE/www.Focale.info)

Est-ce la chaleur étouffante du Palais des sports cet après-midi qui avait « refroidi » les Dijonnais ? Toujours est-il que l’enceinte dijonnaise sonnait malheureusement bien creux, et c’est dommage car le plateau était de qualité et le spectacle également. Le speaker ne ménageant pourtant pas ses efforts a eu quelque mal à faire bouger les poignées d’étudiants assommées par la chaleur ou… par la soirée de gala de la veille ?

 

Nice dominatrice chez les jeunes femmes

Sue le coup de 12h30 les universités de Bordeaux et de Nice se retrouvaient sur le parquet pour la première finale du jour. Assez rapidement les azuréennes allaient prendre la mesure de leur adversaire et faire la course en tête.

Dunkerque champion de France universitaire garçon 2015 ©Nicolas GOISQUE/www.Focale.info

Dunkerque, champion de France universitaire masuclin 2015 (©Nicolas GOISQUE/www.Focale.info)

À la mi-temps elles mènent confortablement 14-8. Malgré les efforts de la MVP de la rencontre Guillemette Cauly et de leur pivot Olivar, les Girondines ne parviendront pas à revenir ; l’écart se creusant même notamment à la faveur de contre-attaques laser des Niçoises. Score final 30-19. À noter que c’est Toulon qui prend la troisième place en battant facilement Besançon (20-15) sous l’impulsion d’une Laurène Catani inspirée. Les Dijonnaises finissent elles 6èmeS après une ultime défaite face à Brest (18-16).

 

Dunkerque non sans mal face à Strasbourg

Les garçons entament pour leur par leur finale à 14h30 et les Strasbourgeois, tenants du titre, semblent être à la sieste en début de rencontre. Dunkerque appliqué se détache irrésistiblement (5-2, 13′) (11-4, 20′). Secoués, les Alsaciens réagissent enfin et limitent les dégâts à la pause, que Dunkerque atteint avec un petit matelas (15-10, 30′). Le scénario change en deuxième période, l’attaque Nordiste a plus de mal à trouver la faille dans la défense adverse et semble un peu émoussée. Petit à petit Strasbourg grignote son retard sous l’impulsion de Séri notamment (19-16, 40′; 22-20, 50′; 24-24, 55′). À 5 minutes du terme tout est à refaire. Le money time sera celui du MVP de la rencontre, le gardien nordiste Julien Gardenat qui multiplie les arrêts et aide grandement les siens à décrocher la timbale 26-24.

ce fut un peu plus compliqué pour Dunkerque face à Strasbourg ©Nicolas GOISQUE/www.Focale.info

Ce fut un peu plus compliqué pour Dunkerque face à Strasbourg (©Nicolas GOISQUE/www.Focale.info)

Nice s'est défait assez facilement de Bordeaux ©Nicolas GOISQUE/www.Focale.info

Nice s’est défait assez facilement de Bordeaux (©Nicolas GOISQUE/www.Focale.info)

 

Dijon rate le podium

C’est Nancy qui décroche la troisième place aux dépends de Dijon dans un match joué en début de matinée (9h00), et qui laisse des regrets au coach local Samuel Pecaud :  » l‘objectif maintien en élite est atteint ; on perd en demi-finale contre le futur champion Dunkerque en leur posant quelques problèmes. Par contre le match de la troisième place contre Nancy on doit le gagner ; quand tu es chez toi tu te dois d’aller le plus loin possible, les joueurs ne se sont pas mobilisés et ne se sont pas donné les moyens de monter sur le podium, c’est dommage. Le groupe est jeune il devra en tirer les conclusions pour aller chercher un podium lors des   prochaines éditions ».

TOUTES LES PHOTOS DES MATCHS AU PALAIS DES SPORTS SONT ICI

Sam Pecaud partagé sur le parcours Dijonnais ©Nicolas GOISQUE/www.Focale.info

Sam Pecaud partagé sur le parcours dijonnais
(©Nicolas GOISQUE/www.Focale.info)

Commentez cet article