Ludivine Bultel : « je viens pour bosser ! »

La révolution se poursuit au DFCO Féminin. La formation entraînée par Samuel Riscagli, qui ambitionne de monter en première division, continue son mercato. Après les arrivées d’Adeline Rousseau et de Camille Seret, Dijon vient d’enregistrer l’arrivée de la Nordiste Ludivine Bultel.

 

Ludivine avec Stéphane Royal, l'entraîneur adjoint du DFCO Féminin (©Nicolas GOISQUE/www.Focale.info)
Ludivine avec Stéphane Royal, l’entraîneur adjoint du DFCO Féminin (©Nicolas GOISQUE/www.Focale.info)

Les nouvelles têtes continuent de débarquer dans la capitale des Ducs. Après la défenseure Adeline Rousseau et la jeune milieu de terrain Camille Seret, c’est au tour de Ludivine Bultel de rejoindre le club dijonnais. La native d’Hénin-Beaumont a déjà évolué en première division dans des clubs comme Hénin-Beaumont et Arras, mais aussi en deuxième division à Rouvroy. Une joueuse qui devrait apporter sa vitesse et sa patte gauche à l’attaque côte-d’orienne. Elle est également efficace face au but, même si selon elle « ce sont les qualités de tout un collectif qui me permettent de marquer. »

 

Une joueuse expérimentée

À 25 ans, la Nordiste de naissance arrive au DFCO avec de l’expérience : 119 matchs de D1, 5 sélections en équipe de France U19 et 2 en équipe de France U20. Elle a également participé au Championnat d’Europe U19 et au Championnat du Monde U20. L’ancienne joueuse de Rouvroy débarque avec beaucoup d’envie et d’ambition. «  J’ai envie de rejouer en D1 ! C’est ça qui m’intéresse le plus. » La néo-Dijonnaise a été séduite par ce nouveau projet ambitieux. « Les installations ici sont de qualité, on ne trouve pas ça dans tous les clubs. Il y a beaucoup de travail et je pense que le projet est réalisable. »

Ludivine arrive avec de l'ambition (©Nicolas GOISQUE/www.Focale.info)
Ludivine arrive avec de l’ambition (©Nicolas GOISQUE/www.Focale.info)

Malgré d’autres propositions de club comme Soyaux (D1), Arras (D2), Hénin-Beaumont (D2), Rouvroy (D2) ou Claix (D2), le DFCO est resté son choix numéro un. « J’avais pas mal de propositions mais c’est Dijon que j’ai choisi car c’est le club qui m’a le plus intéressé. De plus, ici le staff est correct et sincère avec nous. »

 

« Je mériterai ma place si je travaille bien »

Le destin fait bien les choses puisqu’en avril dernier, Bultel était venue s’imposer avec Rouvroy à Dijon en inscrivant un doublé. Une rencontre qui n’était pas évidente pour elle : « C’était un stress parce que je savais que j’allais signer ici la saison prochaine. Mais je suis une personne qui ne triche pas. Quand je signe dans un club je me donne à fond jusqu’au bout. La preuve, j’ai mis deux buts ici avec Rouvroy. Mais bon ça reste un bon souvenir (rires). » Avec la probable arrivée de deux nouvelles recrues dans le secteur offensif, la concurrence en attaque va faire rage. Pas de quoi inquiéter le troisième renfort dijonnais : « Certes, il y aura de la concurrence mais si je viens c’est pour jouer. Je ne viens pas ici en vacances, je viens pour bosser et je mériterai ma place si je travaille bien. » Le mercato est loin d’être fini au DFCO Féminin.

2 thoughts on “Ludivine Bultel : « je viens pour bosser ! »

  1. « Ici le staff est correct et sincère avec nous »
    Euuuh…apprend à les connaitre et après on en reparle à la fin de la saison.
    Correct et sincère…deux termes qui ne font pas partis de leur vocabulaire.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.