BOUHOT remporte le rallye Dijon Cote d’or

La 14ème édition du Rallye Dijon Côte-d’Or, s’est déroulée les 23 et 24 mai sur les hauteurs de Nuits-Saint-Georges et de Sombernon. Deux étapes étaient au programme avec 12 spéciales (6 le samedi et 6 le dimanche) sur une distance totale de 132,4 km et un parcours légèrement différent des années précédentes.

 

Sur les 67 équipages engagés, on retrouvait  Etienne BOUHOT et Antonin MOUGIN, qui nous avaient offert un beau duel l’an passé en étant finalement séparés de moins d’une seconde à l’arrivée. Il y a un an, ils pilotaient chacun une voiture différente ; cette fois-ci ils jouaient à armes égales, tout deux au volant d’une 207 S2000.

Antonin Mougier (©Fabrice BALEST)
Antonin Mougier (©Fabrice BALEST)
Etienne Bouhot (©Fabrice Balest)
Etienne Bouhot (©Fabrice BALEST)

Bouhot récidive

Les deux pilotes se sont livrés une sacrée bagarre durant tout le week-end en remportant la moitié des chronos chacun. Finalement Etienne BOUHOT, qui était en tête depuis le début, s’impose de 3.4 seconde sur Antonin MOUGIN. Christophe VAISON (306 Maxi) complète le podium. On retrouve ensuite, Mickaël PREVALET (DS3 R3) et Nicolas GROSJEAN (106 S16).

Mickaël Prevalet (©Fabrice BALEST)
Mickaël Prevalet (©Fabrice BALEST)
Christophe Vaison (©Fabrice BALEST)
Christophe Vaison (©Fabrice BALEST)

L’histoire

Nicolas Grosjean (©Fabrice BALEST)
Nicolas Grosjean (©Fabrice BALEST)

À noter que Bastien Fontaine, étudiant dijonnais (21 ans), copilote de son jeune frère Maxime (18 ans), courrait sur les routes de Côte-d’Or 13 ans après son père et son oncle. L’aventure des frangins Fontaine s’est malheureusement terminée sur casse mécanique lors de la deuxième boucle alors qu’ils occupaient la 2ème place de la classe N2 avec leur saxo. Pas plus de chance que leur aînés qui, eux, avaient été victimes d’une sortie de route.

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.