Avec un cœur de… CDB !!!

Ecrit par Nicolas Goisque Le 21 mai 2015 à 04:07

Et soudain Skolkova surgit. Au prix d’un dernier effort, l’arrière dijonnaise place son un contre un et s’engouffre dans le petit intervalle qu’elle vient de se créer, pour finalement placer un tir sorti des tripes hors de portée de Castellanos, la portière havraise. Le Palais exulte. Le CDB arrache là un importantissime succès dans l’optique de son maintien en LFH (20-19). Mais que ce fut compliqué. La constance de cette équipe à se battre jusqu’au bout de ses forces avec les armes qui sont les siennes est admirable. On ne peut qu’être heureux avec elles en cette fin de match, et se dire en tant qu’observateur depuis le début de saison, que le maintien ne serait vraiment pas volé.

 

Chapeau mesdemoiselles !!! (©Nicolas GOISQUE/www.Focale.info)

Chapeau mesdemoiselles !!! (©Nicolas GOISQUE/www.Focale.info)

On pourra écrire tout ce qu’on voudra sur ce match, parler pour la énième fois de la hargne défensive de la bande à Terzi, des difficultés rencontrées en attaque, de la tension qui fait trouver maintes fois les poteaux ou le rempart Pradel, mais d’abord tirons un coup de chapeau à cette bande de copines à l’état d’esprit irréprochable et savourons avec elles, en les voyant tomber dans les bras les unes des autres, la joie d’être encore « en vie » après cette heure « dramatique ».

 

 

Crispant

Le salut du CDB est passé comme souvent par la défense (©Nicolas GOISQUE/www.Focale.info)

Le salut du CDB est passé comme souvent par la défense (©Nicolas GOISQUE/www.Focale.info)

Deux équipes qui luttent pour se sauver ; la tension est forcément palpable. Et si Laurisa Landre est bien trouvée d’entrée à son poste de pivot (0-1, 30″), il faudra attendre ensuite 4 minutes pour un second but havrais, et un peu plus pour la première réalisation dijonnaise, oeuvre symbolique de la capitaine courage Terzi. Entre temps Marie Prouvensier a raté un premier pénalty et les attaques des deux côtés se sont heurtées à la volonté défensive adverse ou aux prouesses des gardiennes. Et le scénario se poursuit tout au long de cette première période. Dijon a retenu la leçon de Mios et cherche à être plus patient en attaque ; les arrières parviennent à se créer quelques espaces mais beaucoup de tirs finiront sur les poteaux. La volonté des Lathoud, Skolkova, François ou Moretto est évidente et est heureusement parfois récompensée. Si Le Havre a pris les devants au score depuis la 12ème minute, le CDB n’est jamais loin derrière et accuse un petit but de déficit à la pause.

Barbara Moretto a encore été très précieuse dans le money time (©www.focale.info)

Barbara Moretto a encore été très précieuse dans le money time (©www.focale.info)

On sent que les choses peuvent tourner avec un peu plus de réussite ou un peu moins de crispation dans les gestes finaux. Notons tout de même le 10/20 de Pradel dans les buts havrais qui aide bien les siennes à virer en tête.

 

Délivrance

La seconde période commence avec un à toi à moi, puis Le Havre crée un premier trou de trois buts avec au passage quelques décisions arbitrales qui font gronder le Palais et bondir le staff dijonnais (12-15, 39′). Le Palais retient son souffle, d’autant que Prouvensier, victime d’une grosse béquille, est sur un pied. Dix minutes plus tard s’en est trop pour Christophe Maréchal qui prend un carton jaune suite à un nouveau pénalty sifflé pour Le Havre, au grand dam du technicien dijonnais. Frécon transforme froidement et Le Havre compte 3 longueurs d’avance à 10 minutes du terme (15-18, 50′). De Souza est victime de crampes et doit sortir. Et alors une nouvelle fois le CDB va se sortir les tripes. La défense va sauter sur tout ce qui passe à proximité sans que les arbitres ne disent grand chose cette fois-ci. Barbara Moretto va enfiler son costume de cadre pour trois buts qui remettent le CDB devant, avec aussi une première réalisation plein de culot de la jeune ailière Anne-Laure Jean-Gilles (19-18, 55′).

Et Martina Skolkova surgit !! (©Nicolas GOISQUE/www.Focale.info)

Et soudain Skolkova surgit !! (©Nicolas GOISQUE/www.Focale.info)

Les 5 dernières minutes sont étouffantes, Dijon récupère des ballons en défense mais ne parvient pas à marquer. Un ultime pénalty de Frecon ramène les Normandes à hauteur à 40 secondes du terme. Christophe Maréchal prend son dernier temps mort à 26 secondes de la fin. Il en reste 5 et soudain Skolkova surgit…

Rien n’est encore fait, il faudra que Dijon aille chercher son maintien à l’extérieur (Toulon ou Mios). On compte sur ce coeur de CDB, une bien belle arme !! Il sera alors temps de mener une ultime bataille, administrative celle-là !!

RETROUVEZ LES PHOTOS DU MATCH ICI

 

Classement, résultats, news, calendrier, effectif... toute l’info du CDB sur la page du club !

 

Commentez cet article