La CNCG retoque le CDB et demande sa rétrogradation en D2

C’est un feuilleton malheureusement connu des dirigeants et des fans du CDB ; l’an dernier déjà la CNCG avait dans un premier temps refusé la montée du club en LFH avant de finalement l’accepter après un marathon de tractations durant l’été. Cette fois encore le club fait appel et devra convaincre en cas de maintien, qu’il faut d’abord obtenir sur le terrain sportif.

 

Karine Savina la présidente du CDB va bien sur faire appel de la décision de la CNCG (Nicolas GOISQUE/archives)
Karine Savina la présidente du CDB va bien sûr faire appel de la décision de la CNCG (Nicolas GOISQUE/archives)

Alors que le Cercle Dijon Bourgogne joue son maintien sportif dans l’élite en ce moment même, la CNCG a elle refusé le dossier budgétaire du club dijonnais pour la saison prochaine et demande sa rétrogradation en D2. Le CDB va faire appel de la décision.

Comme chaque fin de saison à Dijon, le CDB se bat sur les terrains, mais aussi dans les bureaux.
L’équipe de Christophe Maréchal est actuellement engagée dans un mini-championnat pour ne pas être rétrogradée en D2 : Les Play-Downs. Si le verdict sportif sera rendu à la fin du mois, la bataille administrative devrait elle aussi animer l’été. Lire la suite sur le site de notre partenaire K6FM.

À noter que Mios est dans la même situation? mais pour des raisons différentes : le club de la région bordelaise n’a pour le moment pas fourni la totalité des documents demandés par la commission.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.