Le CDB doit se faire respecter au Palais

Ecrit par Nicolas Goisque Le 8 mai 2015 à 13:08

Battu au Havre la semaine passé, le CDB entame ce samedi face à Toulon une série de trois matchs d’affilée, capitale en vue de son maintien dans l’élite du hand féminin hexagonal. Les Dijonnaises doivent prendre des points à la maison avant les deux derniers déplacements à Toulon et Mios. Privé de Pidpalova, blessée, les filles de Christophe Maréchal vont tenter de faire tomber Toulon qui cherchera, lui, à assurer son maintien au plus vite.

 

La défense devra être solide pour repousser Gnabouyou et cie (Nicolas GOISQUE/archives)

La défense devra être solide pour repousser Gnabouyou et cie (Nicolas GOISQUE/archives)

La victoire de Mios face au Havre a quelque peu redistribué les cartes, puisque les Bordelaises sont revenues à la hauteur des Dijonnaises. Dans ce dernier match de la deuxième journée des play-downs, Dijon aurait tout intérêt à reprendre 2 points d’avance afin de ne pas gamberger.

 

Toulon c’est costaud !!

Il faudra pour cela faire ce que les partenaires de Léa Terzi n’ont pas réussi lors de la phase régulière : battre les Varoises. Battues en novembre au Palais des sports (27-32) les Dijonnaises se sont également inclinées en rade (24-18) lors de l’ultime journée en avril.

Martina Skolkova doit se montrer plus à l'aise que face au Havre (Nicolas GOISQUE/archives)

Martina Skolkova doit se montrer plus à l’aise que face au Havre (Nicolas GOISQUE/archives)

Les deux fois Dijon avait eu du mal à tenir la distance, s’effondrant quelques peu lors des derniers quarts d’heure de ces deux matchs alors qu’il était encore dans le coup à la 45ème minute. Il va donc falloir aller au bout cette fois-ci et un gros travail physique a été fait en ce sens. Mais attention, Toulon possède des individualités à commencer par Marie Paule Gnabouyou et son bras redoutable. La paire de demi centre Troelsen-Catani avait aussi beaucoup fait souffrir les Bourguignonnes. Une défense de fer sera donc une fois de plus nécessaire.

 

Retrouver de l’efficacité

Face au Havre, c’est plus offensivement que les Dijonnaises ont pêché. La base arrière a notamment été en grosse difficulté.

Le CDB comptera sur la percussion d'une Marie François (Nicolas GOISQUE/archives)

Le CDB comptera sur la percussion d’une Marie François (Nicolas GOISQUE/archives)

Dès lors on mesure l’importance du jeu de transition et de contre-attaque, un secteur qui est loin d’être le point fort des filles de Christophe Maréchal, mais qu’elles ont aussi beaucoup travaillé durant le mois de coupure. L’attaque placée doit cependant permettre à Skolkova, François ou Stevin de se montrer plus décisives que lors de ce dernier match. De toute façon pour passer l’obstacle varois, le CDB a besoin d’être au top partout. Il est temps de sortir le bleu de chauffe et de s’atteler à la tâche. Six matchs c’est peu et cela implique de ne pas laisser trop de points en route !!

 

Classement, résultats, news, calendrier, effectif... toute l’info du CDB sur la page du club !

 

Commentez cet article