La JDA totalement dépassée par Pau-Lacq-Orthez

Ecrit par Rédaction Le 6 mai 2015 à 02:01

31ème journée de proA : match à enjeu pour la JDA qui, devant son public, se devait de l’emporter dans l’optique des play-offs. Menés de bout en bout, les Dijonnais sont passés totalement à côté de cette rencontre, tombant sur des Palois qui ont joué libérés et sans pression (64-76). Les cadres dijonnais sont totalement passés à travers, à l’image des 5 Américains crédités d’une évaluation cumulée de 30 ! Avec 40 % de réussite aux tirs, Dijon a totalement déjoué à l’image de Steven Gray et Walker  en faillite à 3 points (2/15 cumulés derrière la ligne des 6,75 m pour les deux Américains !).

 

L'entrée de Joss Rauze a un instant fait du bien à la JDA (Nicolas GOISQUE/www.Focale.info)

L’entrée de Joss Rauze a un instant fait du bien à la JDA (Nicolas GOISQUE/www.Focale.info)

Pau fait la course en tête

Dans le sillage de Marko Simonovic qui fait admirer son adresse derrière la ligne, Pau prend les devants (0-8, 4e). L’entrée de Kevin Joss-Rauze fait du bien : l’arrière inscrit 4 points de rang (7-11, 5e). Mais Zach Moss, puis Kervin Bristol, semblent perdus face à Taylor Cain, pourtant pas réputé comme étant un grand attaquant (9-17, 7e). Malgré les efforts de Joss-Rauze, la JDA est menée après 10 minutes (23-17, 10e).

 

Yao Delon s'est battu avec envie (Nicolas GOISQUE/www.Focale.info)

Yao Delon s’est battu avec envie (Nicolas GOISQUE/www.Focale.info)

La JDA n’esquisse pas la moindre réaction

Avec des cadres totalement à côté de la plaque, Borg tente de lancer Olivier Yao-Delon. Le jeune espoir dijonnais apporte de l’envie et une défense de fer sur le parquet. Dijon se réveille tant bien que mal et parvient à passer devant Pau sur une pénétration d’Erving Walker (29-28, 17e)… Soit le seul moment du match où la JDA sera devant les Palois. Kevin Dillard se joue de Walker et va chercher un and one (29-33, 18e). Simonovic puis Antywane Robinson s’amusent avec une JDA dépassée (33-39, 20e).

 

Walker et Gray scoreurs habituels n'ont rien réussi ce soir (Nicolas GOISQUE/www.Focale.info)

Walker et Gray, scoreurs habituels, n’ont rien réussi ce soir (Nicolas GOISQUE/www.Focale.info)

Une fin de 3ème quart-temps catastrophique

On aurait pu penser que Dijon reviendrait avec de meilleures intentions après la mi-temps, mais il n’en est rien. Simonovic est laissé libre de tout mouvement par une défense suspecte (36-46, 22e). Dans le même temps Walker et Gray ne sont pas en réussite. Un panier à 3 points dans le corner de Joss-Rauze puis une claquette dunk rageuse de Jacques Alingue redonnent un peu d’espoir (41-48, 26e). Le Palais des Sports se met à pousser son équipe… Peine perdue, puisque les visiteurs reprennent leur marche en avant. Yannick Bokolo est agressif en attaque et bénéficie de coups de sifflets généreux. Charles-Henry Bronchard alourdit même le score peu avant le buzzer, et le match est d’ores et déjà plié (43-56, 30e).

 

Ce sont bien Bokolo et Pau Orthez qui ont mené le bal au Palais (Nicolas GOISQUE/www.Focale.info)

Ce sont bien Bokolo et Pau Orthez qui ont mené le bal au Palais (Nicolas GOISQUE/www.Focale.info)

La JDA n’avait pas envie

Porté disparu pendant 18 minutes avec 0 points inscrits, Andre Harris se réveille enfin et enclenche un semblant de réaction (50-62, 33e). Dijon retombe dans ses travers et ne réussit plus rien, se reposant sur du jeu individuel, à l’image de Walker qui manque tous ses tirs ouverts à 3 points, ou encore Gray qui envoie un parpaing à longue distance 2 mètres derrière l’anneau. Dans le même temps, Robinson joue le rôle de l’assassin silencieux avec des gros tirs qui mettent son équipe à l’abri (56-68, 36e). Se retrouvant à forcer pour parvenir au panier, Gray perd la balle et commet derrière une légère faute sanctionnée par l’arbitre. L’arrière dijonnais s’énerve et prend une technique (56-70, 38e). La JDA ne reviendra pas et s’incline très largement (64-76). Les play-offs s’éloignent un peu plus !!

 

Classement, résultats, news, calendrier, effectif... toute l’info de la JDA Dijon sur la page du club !

 

Commentez cet article