Victoire à l’arrachée pour le DFCO

Ecrit par Rédaction Le 26 avril 2015 à 01:57

Pour le dernier match de cette 33ème journée de Ligue 2, le DFCO se déplaçait à Orléans. Malgré un adversaire coriace qui veut se sortir de la zone rouge, les Dijonnais ont réussi à gagner cette rencontre avec un but de Souprayen dans les dernière minutes du match. Les Bourguignons sont maintenant 4èmes à 3 points du podium.

 

Orléans s'est procuré plus d'occasions que Dijon (Nicolas GOISQUE/archives)

Orléans s’est procuré plus d’occasions que Dijon (Nicolas GOISQUE/archives)

Problème tactique…

Pourtant, dès les 5 premières minutes on sent bien que c’est l’US Orléans qui est le plus motivé et le plus dangereux. Les Dijonnais ont du mal à construire leurs actions, les joueurs se parlent mais ils n’ont pas l’air à l’aise dans leur placement et dans la tactique mise en place. Même s’ils ont la possession, les hommes de Dall’Oglio ne savent pas quoi faire du ballon tant l’équipe est coupée en deux. À partir de la 20ème minute, les Orléanais vont profiter de ces errements tactiques pour se procurer dès occasions. Plusieurs fois, les locaux vont se procurer des situations de 3 contre 3, mais ces opportunités seront mal négociées ;

Béla a été un des rares à tenter des choses (Nicolas GOISQUE/archives)

Béla a été un des rares à tenter des choses (Nicolas GOISQUE/archives)

par exemple sur  une passe mal assurée de Maah, ou une frappe trop enroulée de Benméziane. À la mi-temps le score n’a pas bougé mais l’US Orléans a tiré 7 fois au but, contre 3 fois pour les visiteurs.

Imprécisions techniques

La deuxième période commence exactement comme la première, Dijon a la possession et Orléans les occasions. À la 60ème minute, pour la première fois du match Bela va obliger Balijon à se déployer pour détourner une frappe. Le milieu de terrain dijonnais est bien le seul de son équipe à se montrer dangereux, il fait souvent la différence sur son côté, même si personne n’arrive à reprendre ses centres. Les erreurs techniques s’accumulent côté bourguignon et les Orléanais en profitent. À partir de la 77ème minute, les assauts d’Orléans s’enchaînent et malgré les changements faits par l’entraîneur dijonnais, aucun changement tactique n’est à signaler. Finalement la délivrance vient à la 85ème sur un long ballon de Thiam, Tavares arrive à placer sa tête, le cuir rebondit sur la transversale et atterrit dans les pieds de Souprayen qui expédie le ballon dans les filets. Durant les dernières minutes Dijon va tenir ce court avantage et finalement s’offrir la victoire.

 

En marquant à la 86ème Minute Souprayen permet au DFCO d'y croire encore (Nicolas GOISQUE/archives)

En marquant à la 86ème Minute Souprayen permet au DFCO d’y croire encore (Nicolas GOISQUE/archives)

Dire que cette victoire est méritée serait vraiment exagéré tant les Dijonnais n’ont pas réussi à mettre en place leur jeu. Finalement le manque d’efficacité des Orléanais leur à coûté cher et le DFCO peut s’estimer heureux de s’en sortir avec une victoire. Après ce succès, les hommes de Dall’Oglio restent  dans la course à la montée, toujours à trois points du 3ème, Angers. 

 

Classement, résultats, news, calendrier, effectif... toute l’info du DFCO sur la page du club !

 

Commentez cet article