Le Stade Dijonnais ne tient pas le choc

Pour leur match aller des 16èmes de finale de plays-offs contre Saint-Jean-d’Angély, les Dijonnais n’ont pas réussi à mettre en difficulté leur adversaire et ils se sont inclinés lourdement (10-27). Malgré une bonne combativité en début de match, les Bourguignons n’ont pas pu contenir les assauts des joueurs du RACA, la qualification pour les huitièmes semble très compromise pour les Stadistes.

 

 

La bonne entame de match Dijonnaise ne s'est pas assez concrétisé au tableau de marque (Nicolas GOISQUE/www.Focale.info)
La bonne entame de match dijonnaise ne s’est pas assez concrétisée au tableau de marque (Nicolas GOISQUE/www.Focale.info)

Un départ canon qui s’essoufle vite

Pourtant ce match avait plutôt bien commencé pour les hommes de Laurent Bonventre. Les joueurs sont combatifs, ils n’hésitent pas à attaquer et poussent leurs adversaires d’entrée. Dès la 7ème minute de jeu une jolie action collective est lancée, malheureusement la dernière passe n’est pas assurée. Les Bourguignons obtiennent une pénalité mais ratent une occasion de marquer un essai, peut-être un des tournants du match(3-0). Après cette pénalité encaissée, les visiteurs vont se réveiller en un peu plus d’un quart d’heure ils vont marquer une pénalité et deux essais transformés. Alors qu’ils menaient jusque là, les Dijonnais se retrouvent avec 14 points de retard (3-17).

Au bout de cette action le deuxième essai pour les visiteurs (Nicolas GOISQUE/www.Focale.info)
Au bout de cette action le deuxième essai pour les visiteurs (Nicolas GOISQUE/www.Focale.info)

La puissance offensive du RACA a parlé. Plus techniques et plus rapides les co-équipiers d’un Menjoulou en feu vont montrer tous leurs atouts. Le score ne bougera plus jusqu’à la fin de la première période, les locaux sont sonnés.

Imprécisions et combat physique

La deuxième mi-temps sera à peine plus tranquille pour le Stade. Les co-équipiers de Rabago, n’arrivent pas à enchaîner et à combiner. Pire, ils perdent plusieurs ballons sur des lancers de touches à proximité de l’en-but adverse, perdant là de précieuses munitions. Ce manque de précision sera la grande faiblesse des Stadistes pour cette rencontre. Les visiteurs, qui ne sont pas là pour rigoler, en profitent. Ils marquent sur pénalité (3-20) avant que Bolavocu ne décide de marquer son  essai.

St Jean a globalement dominé le match (Nicolas GOISQUE/www.Focale.info)
St-Jean a globalement dominé le match (Nicolas GOISQUE/www.Focale.info)

Trop rapide pour être rattrapé, le numéro 14 de St-Jean-d’Angély s’échappe tout seul et passe plusieurs adversaires en revue avant d’aplatir. Menjoulou transforme. Les Dijonnais sont définitivement largués (3-27). Le reste de la seconde mi-temps sera moins intense et plus hachée, mais une lueur d’espoir vient côté bourguignon avec un essai d’Arvouet marqué grâce à une jolie percée de Cabus. L’essai est transformé mais il est trop tard pour revenir au score (10-27).

Malgré un début de match plutôt encourageant, on a senti que les Dijonnais étaient tombés sur plus costaud qu’eux, le RACA a montré de grosses qualités offensives et est en très bonne voie pour se qualifier au tour suivant. Même si les chances de qualification sont minces, les Stadistes doivent se remobiliser pour montrer ce dont ils sont capables en se rendant la semaine prochaine sur le terrain de St-Jean-d’Angély pour le match retour.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.