Amine Ksassoua : profession Freestyler !!

Ecrit par Nicolas Goisque Le 21 avril 2015 à 17:44

Amine Ksassoua a 25 ans. Il est arrivé l’an dernier en région dijonnaise pour raisons familiales. Le jeune homme est originaire de Courbevoie où, comme beaucoup de jeunes, il a pratiqué le football. Les circonstances l’ont petit à petit amené au freestyle, « un mélange de foot acrobatique de basket et de danse de rue » selon ses propres termes. La notoriété venue, Amine souhaite développer la discipline dans notre région.

 

Amine a commencé le fresstyle en 2006 (Nicolas GOISQUE/www.Focale.info)

Amine a commencé le fresstyle en 2006 (Nicolas GOISQUE/www.Focale.info)

Adolescent à Courbevoie, Amine est licencié au club de la ville. Cependant, son style de jeu énerve ses coéquipiers « ça ne se passait pas bien, moi je jouais trop les « Christiano Ronaldo » en faisant continuellement des passements de jambes ; ça énervait, on ne me passait plus le ballon« . Mis à l’écart, le jeune homme commence à faire des jongles tout seul sur le terrain de basket du stade Isambert. Tout a commencé comme cela.

« On se moquait de moi »

« Au début, sur ce terrain de basket les gens se moquaient de moi », se souvient-il. « Pendant un an et demi, j’ai passé mon temps à jongler ; j’ai progressé, pris confiance, réalisé de nouvelles figures« . Amine se met à fouiller sur internet à la recherche de fous de la jongle comme lui. Il y fait connaissance de Gautier Fayolle et lui donne rendez-vous place du Trocadéro pour jongler ensemble. « Il était tout aussi timide que moi » (Fayolle a été depuis double champion du monde de freestyle). Régulièrement les deux compères vont jongler place du Trocadéro attirant le regard des passants et touristes. Ils se mêlent ainsi aux multiples spectacles de rue qui fleurissent en ce haut lieu touristique de la capitale.

 

à force de persévérance le jeune homme a gravi les échelons (Nicolas GOISQUE/www.Focale.info)

À force de persévérance, le jeune homme a gravi les échelons (Nicolas GOISQUE/www.Focale.info)

2 ans de spectacle de rue et de petits shows puis…

Les chemins des deux freestylers finissent par se séparer. Amine poursuit des spectacles de rue avec différents artistes : break dance, joueur de diabolo, jongleurs en tout genre. Remarqué par des spectateurs il est demandé pour de petites prestations et shows rémunérés. Il touche à l’époque de petits cachets pour se produire dans des associations, des repas de quartier, des mairies, des entreprises ou des clubs de sport. Dans le même temps, il poste sur internet des petits montages vidéos personnels de ses prestations. Et…

 

Tout s’enchaîne

Des shows avec les plus grands (Nicolas GOISQUE/www.Focale.info)

Des shows avec les plus grands (Nicolas GOISQUE/www.Focale.info)

En 2010, Amine est contacté pour assurer le spectacle lors d’un match du variété club de France au profit de l’association « Les Enfants de la Terre », dont s’occupe notamment Yannick Noah. Il se produit au stade de l’Épopée à Calais devant 12500 spectateurs. Il y rencontre Zidane et d’autres champions du monde et aussi de nombreuses personnalités du monde du spectacle. C’est son premier gros cachet. Dans la foulée il « travaillera » pour Nike lors du lancement de la chaussure Air Max dans le quartier du Marais ;  et pour l’ambassade du Qatar lors de la fête organisée pour célébrer l’obtention du mondial 2022. Amine est lancé, les parutions presse s’enchaînent (un gros article dans Jeune Afrique notamment). Il tourne des pubs TV pour l’Oréal ou Pepsi avec les Kaira. En 2011 il se produit à Bercy lors du tournoi CIF Futsal rassemblant stars du ballon rond (PSG notamment ) et artistes…

 

Amine aimerait développer sa discipline dans la région (Nicolas GOISQUE/www.Focale.info)

Amine aimerait développer sa discipline dans la région (Nicolas GOISQUE/www.Focale.info)

Développer le freestyle sur Dijon

Depuis presque un an sur Dijon, Amine souhaite faire connaître son activité et la développer. Il propose tout d’abord des shows de freestyle football à toute entité intéressée (soirée, comité d’entreprise, manifestations sportives…) il est possible de le contacter pour cela sur sa page Facebook sur laquelle on trouve d’ailleurs des vidéos de ses prestations. Le jeune homme propose aussi de l’initiation au freestyle en partenariat avec la MJC de Chenôve. Mais son projet ultime serait d’ouvrir une école de freestyle. Tout est actuellement à l’étude et le jeune homme recherche des partenariats privés ou publics pour financer ce projet. Les personnes ou entités intéressées peuvent le contacter à : amayneofficiel@live.fr

Découvrez Amine sur la vidéo suivante

Commentez cet article