La JDA retombe dans ses travers

Championnat de France de proA, 29ème journée. La JDA recevait Nancy, avec les playoffs comme enjeu principal pour les deux équipes : alors que Dijon lutte pour la 7ème ou 8ème place, Nancy vise le 4ème rang, synonyme de coupe d’Europe en fin de saison… Pourtant encore au contact après 3 quart-temps, les Dijonnais ont totalement lâché prise en défense dans le dernier quart-temps pour s’incliner largement (73-87), dans le sillage de son leader Erving Walker, pas dans un bon soir.

 

Ni cutti ni walker n'ont été en vue durant ce match (Nicolas GOISQUE/www.Focale.info)
Ni Curti ni Walker n’ont été en vue durant ce match (Nicolas GOISQUE/www.Focale.info)

Entame de match catastrophique

Les Dijonnais ne sont clairement pas dans le coup dans ce début de match et très vite Nancy fait la course en tête, bien mis sur orbite par Sergii Gladyr qui fait étal de toute sa palette offensive (14-2). La défense de la JDA est totalement dépassée par les shooteurs précis de Nancy. Les hommes d’Alain Weisz semblent en vouloir plus que Dijon, s’appuyant notamment sur des rotations efficaces à l’image de Karim Souchu auteur de 7 points dans le premier quart (17-26, 10e).

 

Harris a fait beaucoup d'effotrts mais ce ne fut pas suffisant (Nicolas GOISQUE/www.Focale.info)
Harris a fait beaucoup d’efforts mais ce ne fut pas suffisant (Nicolas GOISQUE/www.Focale.info)

La JDA retrouve de l’adresse…
Alors que Gladyr continue d’enquiller les paniers en déséquilibre, la JDA se heurte à une défense nancéienne très (trop ?) agressive. Kris Joseph, bien servi par Andre Harris, sort de sa boîte et inscrit un 3 points dans le corner qui relance ce match (28-33, 14e). Peu à peu Dijon revient dans la partie en réalisant des stop défensifs. Bristol harangue ses partenaires et le public venu en nombre pousse. Dans la foulée, Steven Gray puis Joseph scorent à longue distance et les locaux sont devant (34-33, 14e). Ce match est fou d’adresse puisque dans la minute qui suit Gladyr et Gray se répondent à 3 points (37-36, 15e). On assiste alors à un match qui sent bon les playoffs, avec des gros tirs, des actions défensives spectaculaires… Plus efficace, le SLUC rentrera aux vestiaires avec une légère avance (40-43, 20e).

 

…Mais reste à distance de Nancy

À l’image de Walker (2/12 aux tirs seulement au final) qui est ciblé par la défense nancéienne, la JDA est très maladroite dans ce troisième quart-temps. Néanmoins, Gray relance les siens avec des tirs de très longue distance dont il a le secret (46-50, 25e). Dans la foulée Joseph, après une interception, parvient même à déposer le ballon dans le cercle et revoilà les Dijonnais dans le match (51-53, 27e). Nancy ne panique pas, bien qu’un peu diminué (8 joueurs entrés en jeu), et trouve en Vaughn Duggins son leader providentiel. L’arrière américain inscrit 6 points en moins de 2 minutes. En face, les Bourguignons sont plus brouillons à l’image de Bristol qui manque des choses simples. Dijon est donc mené après 3 quart-temps (58-63, 30e).

 

Duggins afait beaucoup de mal à Dijon et Nancy a déroulé en fin de match (Nicolas GOISQUE/www.Focale.info)
Duggins a fait beaucoup de mal à Dijon et Nancy a déroulé en fin de match (Nicolas GOISQUE/www.Focale.info)

Nancy en démonstration

Avec les efforts de Harris, la JDA tente de revenir à hauteur du SLUC… Mais Duggins et Keydren Clark sont in the zone (63-69, 33e). Alors que l’arbitrage change radicalement par rapport aux 2 premiers quart-temps, Dijon ne met plus rien et se frustre de ne pas être aidé par le trio arbitral. Nancy poursuit sa partie sérieuse avec Duggins qui fait la totale à la défense bourguignonne (63-74, 35e). Bien trop seuls, Harris et Gray ne peuvent pas tout faire, d’autant plus que Clark est exceptionnel et tue le match avec deux 3 points en 45 secondes (68-79, 38e). La fin de match tournera même à la correction pour la JDA (73-87) qui est « retombée dans ses travers avec ces 87 points encaissés » selon Jean-Louis Borg.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.