DFCO – Troyes : Une défaite difficile à encaisser

Dans ce match de la 30e journée de Ligue 2, le DFCO s’est incliné face au leader incontesté : l’ESTAC. Une défaite sur le plus petit des écarts et qui s’est dessinée en toute fin de match sur un but de Stéphane Darbion. Un revers qui est difficile à digérer pour les Dijonnais, qui se sont procurés de nombreuses occasions mais qui ont pêché dans la finition.

 

 

Raspentino a eu la première occasion du match (Nicolas GOISQUE/www.Focale.info)
Raspentino a eu la première occasion du match (Nicolas GOISQUE/www.Focale.info)

Dijon avait une belle opération à faire. En cas de victoire, les protégés d’Olivier Dall’Oglio pouvaient s’emparer seul de la deuxième place du classement et créer un petit trou avec certains de leurs concurrents. Malheureusement c’est Troyes qui a réussi à faire la différence dans les toutes dernières minutes de la rencontre grâce à un but de Stéphane Darbion. Les Bourguignons ont tenu tête au leader mais cela n’aura pas été suffisant.

Dijon dominateur

Les coéquipiers de Jérémie Bela prennent le match par le bon bout. Dès les premières minutes de la rencontre, les locaux mettent beaucoup d’intensité et jouent haut. Leur domination aurait pu payer assez rapidement mais la frappe croisée de Raspentino flirte avec le montant droit de Petric (0-0, 6’). Les visiteurs n’étaient pas en reste et Darbion, parti dans le dos de Paye, inquiète Baptiste Reynet d’une frappe croisée mais le gardien dijonnais est à la parade (0-0, 14’).

Dijon a dominé la première période (Nicolas GOISQUE/www.Focale.info)
Dijon a dominé la première période (Nicolas GOISQUE/www.Focale.info)

Bien en vu dans ce premier quart d’heure avec trois occasions à son actif (6’, 15’ et 17’), Florian Raspentino doit sortir car touché à la cuisse droite. Il est donc remplacé par Loïs Diony qui se met en évidence sur son premier ballon. Tavares le décale côté droit et il centre en première intention. Son centre se transforme en tir mais Petric claque parfaitement le ballon (0-0, 28’). La domination côte-d’orienne s’accentue au fil des minutes et les occasions s’accumulent pour le DFCO (33’, 36’). Cependant, Dijon manque de réalisme. Troyes souffre et ne parvient à jouer son jeu habituel du fait de l’absence de son meneur, Benjamin Nivet. À la pause les deux équipes sont dos à dos.

Une fin de match cruelle

Même si ce n'est pas sur ce coup là Darbion finira par tromper Reynet (Nicolas GOISQUE/www.Focale.info)
Même si ce n’est pas sur ce coup là, Darbion finira par tromper Reynet (Nicolas GOISQUE/www.Focale.info)

Au retour des vestiaires, le DFCO continue sur le même rythme. À l’instar du premier acte, les Dijonnais ont l’occasion d’ouvrir la marque dans les premiers instants de la deuxième mi-temps. Sur le côté gauche, Romain Amalfitano se remet sur son pied droit et centre au second poteau en direction de Julio Tavares. Le Cap-Verdien arme une tête sur la ligne des six mètres mais Denis Petric sort le ballon d’un superbe arrêt réflexe (0-0, 48’). La maîtrise des hommes d’Olivier Dall’Oglio est moins nette qu’en première période et Troyes parvient à mieux ressortir le cuir. Les Troyens se montrent plus dangereux (54’, 59’, 84’, 89’). Malgré la fatigue, Dijon n’est pas en reste et continue de se projeter vers l’avant.

Ce sont les troyens qui chantaient à le fin du match(Nicolas GOISQUE/www.Focale.info)
Ce sont les Troyens qui chantaient à la fin du match (Nicolas GOISQUE/www.Focale.info)

Que ce soit Tavares, Amalfitano ou Bela, aucun ne trouve la faille (61’, 68’,77’). Alors qu’on se dirige vers un match nul, Troyes va faire la différence. Décalé par Ben Saada sur le côté droit de la surface, Darbion enroule sa frappe et le ballon se loge dans le petit filet droit de Reynet (0-1, 91’). Ce but arrive contre le cours du jeu et la frustration prédomine chez les locaux. Une frustration qui entraîne une échauffourée après le coup de sifflet final, ce qui amène l’expulsion de Gastien et Darbion.

Retrouvez l’album photo du match ICI

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.