Le Stade Dijonnais frappe fort

Ce dimanche le Stade Dijonnais recevait le Maisons Laffitte SGP pour la 17ème journée de Fédérale 2. Après une première période peu rythmée, les Bourguignons ont appuyé sur l’accélérateur et s’imposent finalement assez largement (33-0) contre un adversaire qui n’a jamais réussi à être dangereux. 

 

Les Dijonnais ont envoyé beaucoup de jeu (Nicolas GOISQUE/www.Focale.info)
Les Dijonnais ont envoyé beaucoup de jeu (Nicolas GOISQUE/www.Focale.info)

Première mi-temps inefficace 

Sur le papier le rapport de force était simple, le troisième contre l’avant dernier, le Stade Dijonnais n’était censé ne faire qu’une bouchée de son adversaire du jour. Pourtant dans cette première période les hommes de Laurent Bonventre vont mettre beaucoup de temps à mettre la machine en route. On sent bien que les Dijonnais sont supérieurs à leurs adversaires dans bien des domaines, plus vifs, plus forts physiquement. Cependant, ces atouts ne sont pas assez mis en valeur lors des 40 premières minutes. Après une longue possession, Fourot parvient à aplatir le ballon et Rabago transforme, les locaux débloquent enfin le compteur et mènent 7-0.

La défense de Maisons Laffitte n'a pas pesé lourd (Nicolas GOISQUE/WWW.Focle.info)
La défense de Maisons Laffitte n’a pas pesé lourd (Nicolas GOISQUE/WWW.Focle.info)

À l’attaque ! 

Malgré une avance au tableau d’affichage, le bilan de la première période est assez mitigé et les co-équipiers de Rabago ont bien envie de nous faire changer d’avis. Au bout d’une minute, dans le deuxième acte,  les Stadistes récupèrent le ballon, enchaînent  les bonnes passes et Camaisala conclut l’action par un essai. Avec la transformation réussie, les Dijonnais viennent de réussir en une minute tout ce qui manquait en début de match. Les visiteurs n’y sont pas et ils n’arriveront jamais à inquiéter les Bourguignons.

De bon augure

Au bout de cette percée le 2ème essai Dijonnais (Nicolas GOISQUE/www.Focale.info)
Au bout de cette percée, le 2ème essai Dijonnais (Nicolas GOISQUE/www.Focale.info)

Quelques minutes plus tard, suite à une superbe percée de Loison, les Dijonnais vont rester plusieurs minutes près de la ligne d’en but adverse. Finalement c’est Rabago qui marquera l’essai et Loison transformera, l’écart est maintenant de 21 points. Les attaques se répètent et se ressemblent, après un beau collectif Amiot marque un essai à son tour. Les joueurs de Laurent Bonventre marqueront un dernier essai dans les dix dernières minutes. Au final Dijon nous aura montré deux visages très différents ce dimanche, espérons que c’est celui de la 2ème mi-temps que nous verrons pour le dernier match de la saison et surtout dès le début des phases finales.

Réaction :

Laurent Bonventre était satisfait de ses troupes (Nicolas GOISQUE/www.Focale.info)
Laurent Bonventre était satisfait de ses troupes (Nicolas GOISQUE/www.Focale.info)

Laurent Bonventre (coach du Stade Dijonnais) :  » Face à une équipe de Maisons Laffitte annonçant à qui voulait l’entendre qu’elle viendrait gagner au Stade Dijonnais, 3ème de la poule, on a maîtrisé  de bout en bout en l’emportant par un score sans appel de 33 à 0. Débutant contre un vent fort et une pluie fine mais gênante ; les gars ont multiplié les attaques mais buté sur le dernier geste pour scorer et se rendre le match facile face, il faut le dire, à une défense tricheuse et ralentissant les ballons en cassant le jeu. Six fautes directes non sanctionnées par l’arbitre. À la reprise on a repris le jeu à notre compte en étant dominateurs et appliqués. On a fait exploser la défense de Maisons Laffitte comme du pop corn. Au final un match maîtrisé par une très belle équipe de Dijon, solide, organisée et appliquée, qui s’adjuge la troisième place de la poule, justifiant le bon travail en cours de cette jeune équipe ».

TOUTES LES PHOTOS DE LA RENCONTRE ICI

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.