Dijon Hockey Club : la saison en chiffres

Ecrit par Nicolas Goisque Le 23 mars 2015 à 19:40

Après le beau parcours en play-offs du Dijon Hockey Club, la saison s’est terminée aux portes de la finale de Ligue Magnus qui verra s’opposer au meilleur des 7 rencontres les formations de Gap, qui a donc écarté Dijon, et d’Epinal qui est venu à bout d’Angers. Le vainqueur 2015 sera donc inédit. En attendant la prochaine saison, le DHC revient en chiffres sur celle écoulée. Tous les chiffres suivants ont été communiqués par le club.

 

Les ducs ont scoré 95 fois cette saison (©Guillaume Meurisse/Hockey Hebdo)

Les Ducs ont scoré 95 fois cette saison (©Guillaume Meurisse/Hockey Hebdo)

72 – Le nombre de buts marqués en 26 matches de saison régulière. Et 23 autres en 13 rencontres de play-offs.

3 – En cinquante et une rencontres toutes compétitions confondues, le gardien Henri-Corentin Buysse a réalisé trois blanchissages. Le 26 août contre Mulhouse 2-0 (amical) ; le 23 décembre à Chamonix 0-2 (Ligue Magnus) ; et contre Gap 3-0 (play-offs, demi-finale).

13 – Treize joueurs auront inscrit au moins un but en saison régulière. Meilleur buteur, Steven Cacciotti avec treize buts. Il précède Anthony Rech et Mathieu Briand (9 buts chacun).

16 – Seize Ducs auront inscrit au moins une assistance en saison régulière. Ilpo Salmivirta avec seize réalisations est le premier assistant des Ducs, suivi de près avec 15 passes par Martin Gascon et Sébastien Gauthier.

5 – Ils sont cinq à avoir amélioré leurs statistiques en saison régulière de Ligue Magnus. Les attaquants Mathieu Briand 17 points (+11), Anthony Rech 17 points comme précédemment mais avec un but de plus, et les défenseurs Juho Mielonen 7 points (+7), Quentin Mahier 4 points (+2) et Arthur Montenoise-Oudot 2 points (+2).

1 – Jules Milesi est le premier joueur des Ducs à avoir pu concilier Ligue Magnus et seconde année de médecine. Il a disputé douze parties.

Olivier Dame Malka record de tirs et de ... suspension !!  (©Axel Schanen/Hockey Hebdo)

Olivier Dame Malka record de tirs et de… suspensions !! (©Axel Schanen/Hockey Hebdo)

112 – Olivier Dame-Malka est le roi des snippers chez les Ducs avec 112 tirs cadrés en 24 parties. Il a inscrit 7 buts.

91,9 – Après vingt-six rencontres en saison régulière, Henri-Corentin Buysse termine second au classement des gardiens avec 91,9% d’arrêts.

93,2 – En play-offs, Henri-Corentin Buysse a, comme ses coéquipiers, élevé considérablement son niveau de jeu avec 93,2% d’arrêts.

2,4 – La moyenne du nombre de buts concédés en treize matches de play-offs par la défense bourguignonne. Une performance qui en aurait fait en saison régulière la meilleure défense du championnat.

7 – À la différence de buts à égalité numérique, le défenseur Benoît Quessandier termine avec le meilleur minus-plus (+7) avec seulement dix matches disputés. Il est suivi par Sébastien Gauthier (+3), Ilpo Salmivirta (+3) et Arthur Montenoise-Oudot (+1).

Rech a marqué à 9 reprises durant les play offs  (©Guillaume Meurisse/Hockey Hebdo)

Rech a marqué à 9 reprises durant les play-offs (©Guillaume Meurisse/Hockey Hebdo)

9 – Le nombre de buts marqués par Anthony Rech en play-offs. Au stade des demi-finales, il termine premier buteur des play-offs. Il précède Ilpo Salmivirta (6 buts), Kevin Bergin et Steven Cacciotti (4 buts chacun).

12 – Sébastien Gauthier aura été le meilleur passeur dijonnais des play-offs avec douze assistances devant Martin Gascon (10) et Steven Cacciotti, Olivier Dame-Malka et Anthony Rech (5 chacun).

22 – Le DHC alignait jusqu’à six U22 sur les feuilles de match. Citons le gardien Juliàn Barrier-Heyligen, les défenseurs Quentin Mahier, Jules Milesi et Arthur Montenoise-Oudot, et les attaquants Mathieu Briand, Mathis Chiappino et Bastien Lardière.

16 – Ilpo Salmivirta a porté le plus grand nombre de fois le casque de meilleur pointeur de l’équipe avec seize matches disputés sous les couleurs JOA. Il est suivi par Anthony Rech (12), Steven Cacciotti (7), Mathieu Briand et Romain Gutierrez (1). En play-offs, seul Anthony Rech aura porté le casque mauve (12 fois).

4 – Parmi les joueurs ayant un temps de jeu significatif, Adam Sedlak avec seulement 4 minutes de pénalités en seize rencontres, s’est montré le plus discipliné. Suivent avec 6 minutes seulement, Martin Gascon (26 matches) et Aram Kevorkian (25 matches). En play-offs, Sébastien Gauthier n’a totalisé que 2 minutes de pénalité, suivi par Mathieu Briand et Martin Gascon (4 minutes).

Martin Gascon le doyen et le plus expérimenté  (Nicolas GOISQUE /Archives)

Martin Gascon, le doyen et le plus expérimenté (Nicolas GOISQUE /Archives)

18 – Né le 6 avril 1996, le défenseur Arthur Montenoise-Oudot était à 18 ans le plus jeune joueur des Ducs. L’expérimenté capitaine Martin Gascon, âgé de 33 ans, faisait lui office de vétéran.

129 – Le joueur dijonnais en activité ayant disputé le plus grand nombre de matches sous les couleurs du DHC est Aram Kevorkian qui totalise 129 parties en saison régulière. Il est suivi par Quentin Mahier avec 83 matches et Alexandre Mulle 73 matches. Ils sont toutefois encore loin du record absolu de 309 matches en douze saisons porté par Stephen Dugas, qui a pris sa retraite sportive en 2014.

4 – Le DHC se classe dans le top 4 après des play-offs d’anthologie. Un succès qui conforte les classements obtenus précédemment en saison régulière avec des places de 2ème en 2012, 5ème en 2013, et 3ème en 2014.

Ilpo Salmivirta a longtemps porté le casque de meilleur pointeur Dijonnais (Nicolas GOISQUE/archives)

Ilpo Salmivirta a longtemps porté le casque de meilleur pointeur dijonnais (Nicolas GOISQUE/archives)

11 – Le onzième rang de la saison régulière n’aura finalement été qu’un accident de parcours comme l’ont démontré des play-offs étincelants. Seules les années 2009 et 2011 avaient vu le DHC dans une posture aussi délicate (12ème rang).

54 – Au total, les Ducs auront disputé entre le 21 août et le 17 mars, 54 parties (amicales, coupes, saison régulière et play-offs). Vingt-six d’entre elles se sont jouées à domicile. Un très bon plan au final pour les titulaires d’un abonnement.

87,61 – C’est en saison régulière le pourcentage de réussite du DHC alors qu’il était confronté aux adversaires en surnombre. Le jeu en infériorité numérique dijonnais se classe au second rang de la ligue derrière Angers.

La saison d'Henri Corentin Buysse se passe presque de commentaires (Nicolas GOISQUE/archives)

La saison d’Henri Corentin Buysse se passe presque de commentaires (Nicolas GOISQUE/archives)

2 – Pour la première fois dans leur histoire, les Ducs disposaient de deux entraîneurs sur le banc. Le Finlandais Jarmo Tolvanen vainqueur de la coupe de France 2012 était assisté de Jonathan Paredes double champion de France avec le mineur dijonnais.

6 – Les Ducs enverront six des leurs dans le groupe France élargi en vue du mondial. Le gardien Henri-Corentin Buysse, l’insaisissable défenseur Thomas Roussel et l’expérimenté Benoît Quessandier, ainsi que les jeunes attaquants Mathieu Briand, Romain Gutierrez et Anthony Rech.

1 – Après sept journées de championnat, le DHC occupait le 25 octobre la première place au classement. Une position malheureusement éphémère.

Jarmo Tolvanen était accompagné sur le bance Dijonnais de Jonathan Paredes cette saison (©Anatole Barbier /archives)

Jarmo Tolvanen était accompagné sur le banc dijonnais de Jonathan Paredes cette saison (©Anatole Barbier /archives)

125 – Recordman de la ligue avec 125 minutes de pénalités pendant la saison régulière, le défenseur Olivier Dame-Malka n’a pas détrôné Martin Balcik (saison 2008-2009) qui avait comptabilisé 128 minutes de prison. Loin devant, avec un record établi sur huit saisons, Aymeric Gillet conserve son bien et le premier rang chez les Ducs avec un total de 588 minutes de pénalité.

80,7 – Malgré des conditions d’accueil difficiles, le taux de remplissage de la patinoire s’est élevé à 80,7% durant la saison régulière. Une performance qui accompagne le développement du hockey sur glace dans la cité des Ducs.

1,569 – La moyenne de point par match obtenu par Martin Gascon en deux saisons de Ligue Magnus sous le maillot dijonnais. C’est actuellement le meilleur taux chez les joueurs du DHC en activité. Il précède Sébastien Gauthier (0,981 point sur deux saisons) et Steven Cacciotti (0,923 point en une saison).

 

Classement, résultats, news, calendrier, effectif... toute l’info du DHC sur la page du club !

 

Commentez cet article