Les Ducs en demi-finales !

Dijon se déplaçait hier en terre iséroise pour l’exploit, dans une enceinte grenobloise bouillante. Le moins que l’on puisse dire, c’est que les Ducs étaient au rendez vous ! Après un match au scénario incroyable, ce sont  bien les Dijonnais qui l’ont emporté. Il aura fallu attendre la mort subite et  les tirs aux buts pour voir une fin à ce match haletant. C’est le Finlandais Salmivirta qui a envoyé les Ducs en demi-finales à la surprise générale, en inscrivant le seul tir au but !

 

Encore un match très serré entre Grenoble et Dijon (©Axel SCHANEN/ Hockey Hebdo)
Encore un match très serré entre Grenoble et Dijon (©Axel SCHANEN/ Hockey Hebdo)

Le match s’annonçait serré et l’on a droit effectivement à un 1er tiers temps plutôt équilibré (10 tirs à 9 pour Grenoble ). Mais c’est dans le 2ème tiers que les hostilités vont commencer. Les Grenoblois vont alors prendre un but d’Anthony Rech, dont on n’arrête plus d’encenser les performances du moment (0-1). La tension monte d’un cran !

Jusqu’au bout du suspense !

Et alors que les Dijonnais ratent l’occasion de doubler la mise, c’est Grenoble qui va égaliser à quelques minutes de la fin de cette seconde période de jeu (1-1). Le ton est donné ! Commence ensuite un 3ème tiers de folie. Après une rentrée de vestiaires très forte des Brûleurs de Loups, les 2 équipes sont au coude au coude, et on sent que le verdict final ne tient qu’à un fil. Tandis qu’il  ne reste que 7 minutes de jeu, Baylacq va donner l’avantage aux Grenoblois (2-1). On se demande alors à ce moment là si les Dijonnais sont capables de revenir. Et à 2 minutes de la fin, Mielonen donne la réponse en égalisant.

Salmivirta pour la gagne

Tout près de l’élimination, les Ducs ont puisé les ressources nécessaires pour arracher l’égalisation. S’en suivent des prolongations où les gardiens font une nouvelle fois la différence ; direction les tirs aux buts ! Après une série d’échecs de part et d’autre, c’est donc Ilpo Salmivirta qui délivre les Ducs en inscrivant le but victorieux. Le seul tir aux but inscrit d’une séance venant mettre un terme à 5ème match complètement fou. Dijon vient d’éliminer Grenoble dès son entrée en lice !

 

Salmivirta a offert les demi-finales aux siens (© Axel Schanen/Hockey Hebdo)
Rech est énorme dans ces play-offs (© Axel Schanen/Hockey Hebdo)

Partir chasser le rapace !

Les Dijonnais iront donc se confronter aux Rapaces de Gap en demi-finales. Les matchs 1 et 2 auront lieu à Gap mardi et mercredi, tandis que les matchs 3 et 4 auront lieu vendredi et samedi à Dijon. C’est un autre gros défi que vont devoir relever les hommes de Tolvanen la semaine prochaine. Les Rapaces, qui, bien qu’ayant laissé des plumes dans la bataille face à Amiens, vont se transcender à l’idée de jouer pour la première fois les demi-finales des play-offs.

Mais après les 8èmes de finale et les quarts de finale, on se demande où vont s’arrêter les Ducs ! Avec un Anthony Rech meilleur pointeur du championnat, ou encore un Buysse premier gardien en terme d’arrêts (255 depuis le début des play-offs), les Ducs ont des arguments pour continuer de nous faire rêver ! Sans parler de la défense qui a encore impressionné hier, avec aucune pénalité prise en 70 minutes de jeu ! Dijon, après avoir créé la sensation hier soir, s’en va vers un autre défi de taille à partir de mardi ! Mais tout est possible, et les supporteurs peuvent croire en leurs Ducs tout simplement magiques depuis le début des play-offs. Pourquoi ne pas rêver d’une finale ? Réponse bientôt !

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.