DFCO – Le Havre (1-1) : Dijon manque une belle occasion

Ecrit par Kevin Petit Le 8 mars 2015 à 00:53

Pour le compte de la 27ème journée de Ligue 2, le DFCO a été accroché sur sa pelouse par Le Havre (1-1). Tavares a répondu à l’ouverture de Le Bihan. En deuxième période, Florian Raspentino a manqué un penalty et les Normands ont joué en infériorité numérique pendant 25 minutes. Les hommes d’Olivier Dall’Oglio manquent une belle occasion pour s’emparer de la deuxième place au classement.

 

Tavarès a encore marqué (Nicolas GOISQUE/archives)

Tavarès a encore marqué (Nicolas GOISQUE/archives)

Au vu des résultats de la veille, Dijon avait l’occasion de monter seul sur la deuxième marche du podium et de passer devant ses concurrents directs. Malheureusement, Cédric Varrault et ses coéquipiers se sont heurtés à une vaillante équipe havraise qui a réussi à mettre à mal les plans d’Olivier Dall’Oglio. Après avoir concédé l’ouverture du score contre le cours du jeu par Mickaël Le Bihan (38’), les Bourguignons ont su réagir par l’intermédiaire de Julio Tavares (41’) et aurait pu l’emporter si Florian Raspentino avait transformé son penalty (70’). Les Dijonnais peuvent donc avoir des regrets dans la mesure où ils ont eu les opportunités et n’ont pas réussi à profiter de leur supériorité numérique en seconde période.

Peu d’occasions

Dès les premières minutes de la rencontre, on sent que le match sera difficile. Les hommes de Thierry Goudet entament la partie avec un bloc haut et bien en place, ne laissant aucun espace aux Dijonnais. En difficulté dans le jeu, les Bourguignons s’en remettent aux coups de pied arrêtés pour se montrer dangereux. Sur un coup franc plein axe et à 25 mètres du but normand, Romain Amalfitano décale William qui arme une frappe puissante à ras de terre. Diallo se couche et dévie le ballon en corner (12’). La première mèche des Hauts-Normands intervient quelques minutes plus tard avec une frappe de Mickaël Le Bihan bien captée par Reynet (15’). Les occasions se font rares tandis que les erreurs techniques sont bien présentes.

Raspentino a malheureusement manqué un pénalt décisif (Nicolas GOISQUE/archives)

Raspentino a malheureusement manqué un penalty décisif (Nicolas GOISQUE/archives)

Deux buts en cinq minutes

Alors qu’aucune des deux équipes ne prend le pas sur l’autre, ce sont les visiteurs qui font preuve d’efficacité. À l’entrée de la surface, Malfleury glisse le ballon à Le Bihan dans le dos de la défense côte-d’orienne. L’attaquant havrais profite du placement de Bamba qui traîne et le remet en jeu. Seul face à Reynet, Le Bihan crochète et marque dans le but vide (0-1, 36’). Un but qui fait mal au DFCO et qui n’est pas loin d’en encaisser un second deux minutes plus tard. Sur un contre havrais, Bonnet fixe dans l’axe et décale Malfleury sur la droite. Ce dernier centre en première intention pour Le Bihan seul dans l’axe, mais Bamba revient et coupe la trajectoire de la passe. Pas loin du KO, Dijon va revenir au score. Amalfitano trouve Tavares par-dessus la défense normande. L’attaquant cap-verdien contrôle de la poitrine et fusille Diallo au point de penalty (1-1, 41’). À la pause, les deux équipes se neutralisent.

Un penalty manqué

 

Diony a donné une passe décisive en toute fin de match, gâché par Tavarès (Nicolas GOISQUE/archives)

Diony a donné une passe décisive en toute fin de match, gâchée par Tavarès (Nicolas GOISQUE/archives)

Au retour des vestiaires, les vingt-deux acteurs repartent sur les mêmes bases et le spectacle reste le même. Hormis une incursion de Fontaine qui voit sa frappe passer largement au-dessus de la cage de Reynet, il n’y aucune occasion à se mettre sous la dent. Maladroits et sans inspiration, les hommes d’Olivier Dall’Oglio ne parviennent pas à mettre à mal le bloc normand. Un fait de jeu va complètement relancer la partie. Sur un nouveau long ballon de Cissé, Tavares contrôle et élimine Fortes. Ce dernier revient mais accroche le Dijonnais dans la surface. L’arbitre, M. Hamel, n’hésite pas. Il  désigne le point de penalty et inflige la double peine en expulsant  Fortes. Florian Raspentino se présente face à Abdoulaye Diallo. L’ancien Caennais frappe mais Diallo part du bon côté et sort le penalty (1-1, 70’).

Une fin de match brouillonne 

Le HAC joue les vingt dernières minutes en infériorité numérique et Dijon pousse. Couloir droit, Jérémie Bela centre pour Tavares au point de penalty. Ce dernier place une tête croisée mais Diallo, encore lui, se détend et sort le ballon sur sa ligne (72’). Dijon insiste et se procure une ultime occasion. Diony, à peine rentré en jeu, centre devant le but. Tavares, seul à trois mètres du but, n’a plus qu’à pousser le cuir dans le but mais il manque le ballon. Dans les ultimes instants, le DFCO abuse des longs ballons et n’arrive plus à se montrer dangereux. Les deux formations se quittent donc dos à dos. Avec ce point, Dijon remonte sur le podium et porte sa série à cinq matchs sans défaite.

 

Classement, résultats, news, calendrier, effectif... toute l’info du DFCO sur la page du club !

 

Commentez cet article