La JDA coule à Boulogne !

Ecrit par Rédaction Le 1 mars 2015 à 00:34

22ème journée de Pro A : face à une équipe jouant sa survie pour le maintien, la JDA se déplaçait décimée au niveau du secteur intérieur avec les blessures de Prénom et Alingue. À ceci s’ajoutait l’absence de Drissa Ballo, retenu avec la sélection du Sénégal, et la grippe du capitaine Zach Moss, qui lui était bien présent sur le parquet. Après avoir résisté une mi-temps, la JDA s’est totalement écroulée dans le 3ème quart-temps et poursuit sa spirale négative. Le score est logique tant Boulogne a maîtrisé la rencontre (86-70).

 

Une partie serrée

 

Bien que grippé Zach Moss a tenu sa place non sans difficulté (Nicolas GOISQUE/archives)

Bien que grippé, Zach Moss a tenu sa place non sans difficulté (Nicolas GOISQUE/archives)

Comme on pouvait s’y attendre, le début de match est très serré entre une équipe de Dijon, diminuée et sans doute un peu fatiguée de ses récents périples, et le promu qui lutte dans les bas-fonds du classement. Aucune des deux équipes ne se détache et les changements de leader sont très fréquents. Aloysius Anagonye (13 points, 5 rebonds) et Darnell Wilson (21 points, 5 rebonds) profitent des lacunes de la JDA pour scorer et Boulogne est devant (12-9, 6e). Alors que Wilson fait un chantier dans la raquette dijonnaise, Kris Joseph stoppe l’hémorragie avec deux paniers intérieurs consécutifs pour Dijon (16-13, 9e). Dans le duel des deux anciens de Florida State, c’est le Boulonnais Kenny Boynton qui domine largement son ancien coéquipier Erving Walker puisque avec ses 5 points et 2 passes il place les siens devant après un quart-temps (19-17, 10e).

Chassé-croisé

Dans un match plutôt rythmé, la JDA éprouve des difficultés à contenir les offensives de Boulogne, à l’image de Stephen Brun qui enfile deux paniers dans la raquette consécutifs (25-24, 14e). Walker a bien du mal à se mettre dans son match alors que les locaux, eux, sont présents, bien chauffés par leur public de Damrémont (28-24, 16e). L’écart se réduira

Kevin Joss Rauze a été bon; pas suffisant pour l'emporter (Nicolas GOISQUE/archives)

Kevin Joss Rauze a été bon, pas suffisant pour l’emporter (Nicolas GOISQUE/archives)

quelque peu après que Kevin Joss-Rauze ramène les deux équipes à égalité (37-37, 19e)… Avant que Tucker d’un shoot à 3 points sur le buzzer donne 3 longueurs d’avance aux locaux à la mi-temps (40-37, 20e).

Le SOMB accélère

Au retour des vestiaires, la JDA tente de résister tant bien que mal avec notamment deux tirs à 3 points de Steven Gray. Mais le SOMB va accélèrer après la 25 ème minute : les hommes de Germain Castano vont devenir intenables. Tour à tour Alando Tucker, Wilson et Boynton font gonfler le score (57-47, 26e). Et lorsque Brun dans la foulée en remet une couche derrière la ligne des 6 mètres 75, on se dit que la suite risque d’être compliquée… Malgré une tentative de rapproché initiée par Joss-Rauze (un des meilleurs Dijonnais ce soir avec Antoine Mendy et Andre Harris), le SOMB est largement en tête à 10 minutes du terme (68-55).

Antoine Mendy s'est démené comme à son habitude, peine perdue (Nicolas GOISQUE/archives)

Antoine Mendy s’est démené comme à son habitude, peine perdue (Nicolas GOISQUE/archives)

Une correction pour la JDA

Dans ce quatrième quart-temps, Boulogne se contente de gérer face à une bien pâle formation de Dijon. Alors que Gray rate tout ou presque, Walker est à côté de la plaque et ne réussit rien non plus. La JDA se retrouve sans solution face à une équipe de Boulogne qui joue crânement sa chance. Boynton fait le show et régale son public sur un dunk (77-60, 36e). La Jeanne ne parviendra pas à revenir et s’incline fort logiquement (86-70). Une grosse claque face à un promu qui a offert, quant à lui, une leçon de basket.

 

 

 

 

Classement, résultats, news, calendrier, effectif... toute l’info de la JDA Dijon sur la page du club !

 

Commentez cet article