Créteil – DFCO : Une victoire synonyme de podium !

Vendredi soir, lors de la 26ème journée de Ligue 2, le DFCO s’est imposé 2 à 0 face au Créteil Lusitanos. Une victoire logique après un match dominé majoritairement par les hommes d’Olivier Dall’Oglio. Dijon retrouve le podium et confirme son regain de forme.

 

Avant le début de cette rencontre, Dijon restait sur un match nul (1-1) face au Gazélec Ajaccio à Gaston Gérard. Un match qui n’a pas été convaincant dans le jeu, le DFCO se devait d’être plus opportuniste face à Créteil. C’est chose faite. D’entrée de jeu, les coéquipiers de Varrault s’emparent de la possession du ballon. De bonnes intentions récompensées après les premières minutes de la rencontre.

En ouvrant la marque sur Pénalty Tavarès a bien lancé Dijon (Nicolas GOISQUE/archives)
En ouvrant la marque sur penalty, Tavarès a bien lancé Dijon (Nicolas GOISQUE/archives)

Un penalty qui lance Dijon

Sur une percée de Bela dans la surface de réparation cristolienne, le petit milieu de terrain se fait bousculer par Diarrassouba. L’arbitre, sans aucune hésitation, siffle pénalty. Tavares prend ses responsabilités en le transformant sans trembler (6’). Les hommes d’Olivier Dall’Oglio reprennent confiance en eux. Bela, encore lui, élimine un défenseur du Créteil Lusitanos, frappe du gauche et oblige Kerboriou à boxer le ballon au sol (11’). Créteil est en difficulté, n’arrive pas à produire du jeu et balance des longs ballons devant sans arrêt. Il faut attendre la 24ème minute pour voir les Cristoliens se créer une occasion. Paye perd le ballon, ce qui profite à Genest. Ce dernier fixe le défenseur plein axe avant de servir Augusto sur la droite. Ce dernier  manque totalement sa frappe et le ballon passe au dessus des buts de Reynet (24’). Tout au long de cette première période, une complicité semble s’instaurer entre Tavares et Raspentino. Lors d’un une-deux magnifique entre ces 2 joueurs, Tavarès se fait subtiliser de justesse le ballon dans la surface par Diarrassouba (43’).

Une deuxième période plus équilibrée

Revanchards, les hommes de Froger reviennent avec de meilleures intentions qu’en première période. Sur un centre d’Andriatsima de la gauche, Ndoye, seul dans la surface, à l’occasion de fusiller Reynet mais il dévisse totalement son tir (52’). Créteil a eu plusieurs fois la possibilité de revenir dans le match mais n’a pas su saisir les opportunités par un manque de réalisme. Sur son côté gauche, Dabo s’échappe et centre. Un gros cafouillage s’opère dans la défense dijonnaise, Andriatsima reprend le centre du bout du pied mais manque le cadre à 5 mètres du but (57’). A cet instant, Créteil est dans un temps fort. Dabo revient à la charge, arme une frappe enroulée du droit, celle-ci frôle la transversale de Reynet (60’). Le DFCO a du mal à conserver le ballon lors de cette deuxième période. Les Cristoliens poussent pour égaliser mais les hommes d’Olivier Dall’Oglio ne cèdent pas et s’accrochent. Des efforts physiques qui vont payer en fin de match. Tavarès sert Rémy, qui vient d’entrer en jeu. Le défenseur file seul au but et s’en va tromper Kerboriou (84’).

La défense Dijonnaise s'est montré solide en encaissant pas de buts (Nicolas GOISQUE/archives)
La défense dijonnaise s’est montrée solide en n’encaissant pas de buts (Nicolas GOISQUE/archives)

Un match sous tension

Ce match entre le 13ème et le 5ème du championnat n’a pas été animé que dans le jeu. Les esprits se sont échauffés en première période entre Cissé et Seck. L’origine du problème ? Un tacle violent d’Augusto sur Paye, obligeant l’arbitre de la rencontre à sortir le premier carton jaune de la partie (18’). Au total, 3 cartons jaunes seront distribués et 1 carton rouge. Juste après que Rémy ait doublé la mise, Marié reçoit un carton rouge suite à un deuxième avertissement lors d’un tacle sur Dabo (87’). Un carton rouge qui vient ternir la performance du DFCO. L’équipe recevra Le Havre la semaine prochaine et devra se passer de Marié et Paulle.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.