Vichy – JDA (77-78) : Une qualification sur le fil

Ecrit par Kevin Petit Le 25 février 2015 à 05:00

Au terme d’une rencontre âpre et disputée, la JDA Dijon Basket a finalement réussi à l’emporter 78 à 77 et à rejoindre les quarts de finale de la Coupe de France. Au prochain tour les hommes de Jean-Louis Borg affronteront les Lorrains du SLUC Nancy.

 

La JDA  s'en est sorti in extremis à Vichy( Nicolas GOISQUE/archives)

La JDA s’en est sorti in extremis à Vichy( Nicolas GOISQUE/archives)

La Coupe de France a une particularité : le « petit » peut toujours se payer la tête du « gros ». Cela s’est encore vérifié ce mardi soir sur le parquet du gymnase Pierre-Coulon de Vichy. Malgré les deux divisions d’écart, les Vichyssois ont vaillamment défendu leur peau et ne sont pas passés loin d’un véritable exploit. A l’instar des Côtes-d’Oriens en Leader’s Cup quelques jours plutôt, la fin de match s’est joué sur des détails A une possession et quelques lancers près, la JAV aurait pris place en quart de finale au détriment de la Jeanne.

Une fatigue présente

Sans Prénom et Alingué blessés, la JDA a du mal à démarrer son match. Encore émoussés de leur Leader’s Cup, les Dijonnais n’arrivent pas à imposer leur jeu. Steven Gray permet toutefois à son équipe de ne pas être décrochée (4-5, 2’). Cependant cela ne dure que quelques minutes. Rapidement Vichy accélère et prend de l’avance au tableau d’affichage (11-5, 4’). Les Bourguignons parviennent tout de même à recoller au score grâce à Joseph à trois points mais ce sont bien les Vichyssois qui sont devant à la fin du premier quart (19-17, 10’). Le deuxième quart est encore plus difficile pour la Jeanne. Confrontés à la fougue et la hargne des joueurs de la JAV, les Côtes-d’Oriens sont bousculés et paraissent dépassés (36-26, 18’). A quelques minutes de la pause, les joueurs de Jean-Louis Borg ont un sursaut d’orgueil et passent un 9-0 qui leur permet de retourner au vestiaire avec un retard d’un seul point (36-35, 20’).

Un match équilibré

Après la pause, les joueurs de Fabien Romeyer n’ont pas perdu leur courage et leur abnégation. Les shoots longues distance s’enchaînent dans ses premières minutes notamment avec Zamroz du côté Vichyssois (44-44, 23’). La rencontre est serrée mais les Bourguignons prennent enfin le large au score. Grâce aux paniers à trois points d’Antoine Mendy, la JDA creuse un premier écart de six points (48-54, 28’) et

Les shoots longue distance ont sauvé Dijon dans le money time(Nicolas GOISQUE/archives)

Les shoots longue distance ont sauvé Dijon dans le money time(Nicolas GOISQUE/archives)

mène à la fin du troisième quart (55-60, 30’). Dans l’entame des dix dernières minutes, Vichy hausse une nouvelle fois son niveau de jeu et inflige un 8-0 qui lui permet de repasser devant (63-60, 33’).

Une fin de match au couteau

Déterminés, agressifs et appliqués les Vichyssois malmènent Dijon et possèdent dix points d’avance à l’approche du money-time (74-64, 38’). Dans les cordes, les Dijonnais ne lâchent pas le morceau et refont une nouvelle fois leur retard grâce à leur adresse extérieure (76-76, 39’). La dernière minute est une histoire de lancers-francs et à ce jeu la c’est la JDA qui s’en sort le mieux. Alors qu’Harris convertit ses deux lancers (76-78, 40’), Zamroz n’en réussit qu’un . Les joueurs de la JAV ont manqué quatre lancers dans cette dernière minute et ont gâché trop de munitions alors que la qualification leur tendaient les bras (77-78, 40’).

 

Classement, résultats, news, calendrier, effectif... toute l’info de la JDA Dijon sur la page du club !

 

Commentez cet article