Le DBHB sauve l’essentiel !!

Ecrit par Nicolas Goisque Le 14 février 2015 à 01:49

Lors d’un match crispé, où l’enjeu a résolument pris le pas sur le jeu, le Dijon Bourgogne Handball a su s’en sortir et empocher 3 points essentiels pour la suite, en battant Pontault-Combault (25-24). Pour le reste, il y a encore énormément à faire, tant cette équipe qui semble jouer la peur au ventre peut être parfois pitoyable. Dijon s’en est sorti, c’est à la fois essentiel et encourageant. Le jeu ne peut que progresser. Enchaîner deux trois résultats positifs pourrait remettre la machine en meilleure état de marche. Voyons donc le verre à moitié plein !!

 

Le retour de Martin Petiot (4 buts) a fait du bien à la base arrière Dijonnaise( ©Eric Bontemps)

Le retour de Martin Petiot (4 buts) a fait du bien à la base arrière dijonnaise (©Eric Bontemps)

Avant le coup d’envoi on mesure bien que ce sont deux équipes en quête de points qui vont s’affronter. Le Palais sonne particulièrement creux au moment du coup d’envoi. Ils doivent être tout juste 400 à « garnir » les travées de Jean-Michel Geoffroy et c’est dans cette ambiance bien terne que commence ce drôle de match.

Que d’approximations !!

Dès les premiers instants du match on va voir un condensé de ce qui suivra. Après un but initial de Poletti, la partie commence par une parade de Stojinovic suivie dans la foulée de deux pertes de balle, une de chaque côté, et d’un but en position d’arrière de Petiot. Arrêt du gardien dijonnais, pertes de balle multiples et but du jeune arrière dijonnais vont effectivement agrémenter l’ensemble du match. Enfin, durant cette première période c’est surtout le chapitre perte de balle qui grimpe en flèche (14 au total, 7 des 2 côtés et on en a

Miroslav Rac a donné de l'air en fin de première période (©Eric Bontemps)

Miroslav Rac a donné de l’air en fin de première période (©Eric Bontemps)

peut-être oublié !!). C’est un peu à qui se montrera le plus maladroit aux tirs, à la passe… A ce petit jeu les visiteurs font le premier break (3-5,10′) laissant sans voix un Palais déjà bien silencieux. 10 minutes plus tard avec une faillite incroyable des arrières dijonnais en manque total de confiance ou d’inspiration, on n’est pas rassuré du tout (5-8, 19′). Il faudra un sursaut de la défense dijonnaise, des pénaltys et des montées de balle de Poletti, et surtout un festival de Rac sur son aile en fin de première période, pour que Dijon rentre aux vestiaires avec un but d’avance (12-11,30′) sans garantie aucune. Heureusement que l’adversaire ne se porte pas mieux que les locaux.

Très léger mieux en seconde période

La deuxième période contiendra comme l’acte initial son lot de pertes de balles, de tirs ratés, d’immanquables manqués, de cadeaux faits à l’adversaire ; les deux équipes rivalisant sur ce terrain. Attachons nous donc à sortir du positif. Tout d’abord, Pontault n’est jamais repassé devant au score de toute la seconde période. Stojinovic a montré encore une fois sa

Avec 5 buts Chardon a été efficace sur son aile (©Eric Bontemps)

Avec 5 buts, Chardon a été efficace sur son aile (©Eric Bontemps)

classe et prouvé qu’il pouvait parfois tenir la baraque à lui tout seul (14 arrêts au final). Les arrières (hormis Kovac, transparent) ont marqué des buts d’arrière, à l’image de Da Silva (bien meilleur qu’en première période) mais surtout de Petiot qui a fait du bien. Les montés de balle ont permis à Chardon notamment de scorer sur son aile. On a bien trouvé Poletti au pivot même si ce dernier a eu du déchet aux tirs face au bon gardien adverse. Bref, tout n’est pas à jeter, mais il est sur que le brouillon devra être relu et corrigé face à des adversaires plus coriaces. Soyons optimistes et notons que Dijon a gagné une place au classement s’est rapproché à 4 points de la cinquième place et laisse les deux derniers respectivement à 7 et 8 points. Finalement elle n’est pas mauvaise cette soirée !!

 

 

Classement, résultats, news, calendrier, effectif... toute l’info du DBHB sur la page du club !

 

Commentez cet article