AJA – DFCO (3-0) : La série noire continue pour Dijon

Ecrit par Kevin Petit Le 1 février 2015 à 01:04

Pour leur 500ème match en Ligue 2, les hommes d’Olivier Dall Oglio se sont lourdement inclinés sur la pelouse de l’Abbé-Deschamps face à Auxerre pour le derby bourguignon sur le score de 3-0. La mauvaise série se poursuit pour le DFCO.

 

L'attaque Dijonnaise ne s'est procuré que trop peu d'occasion (Nicolas GOISQUE/archives)

L’attaque dijonnaise ne s’est procurée que trop peu d’occasions (Nicolas GOISQUE/archives)

L’année 2015 ne réussit vraiment pas à Dijon pour le moment. Avec cette défaite, l’équipe d’Olivier Dall’Oglio continue sa chute au classement et enchaîne un quatrième revers de suite en championnat. Dans l’incapacité de se montrer dangereux et de gagner leurs duels, Romain Philippoteaux et les siens n’ont montré aucune véritable réaction pour faire basculer la rencontre. Les Côte-d’Oriens n’auront pas d’autre choix que de s’imposer la semaine prochaine face à Sochaux.

Une faible première période

Dijon voulait se rassurer défensivement une semaine après sa débâcle contre Nîmes et ses cinq buts encaissés. Le première acte va dans ce sens. Les hommes d’Olivier Dall’Oglio jouent avec deux lignes de quatre bien compactes qui laissent très peu d’espaces aux hommes de Jean-Luc Vannuchi. En face, les Auxerrois ne prennent pas plus de risques et privilégient également la solidité défensive. Pour autant les coéquipiers de Julien Viale tentent timidement de se porter vers l’avant. Ce sont eux qui se procurent la seule véritable occasion de cette première mi-temps par l’intermédiaire de Kilic. Lancé dans le dos de la défense côte-d’orienne, ce dernier frappe mais Reynet s’interpose en deux temps (15′). Hormis un éclair, ces quarante cinq premières minutes sont d’une incroyable pauvreté. Si les occasions se font rares, le déchet technique quant à lui est bien présent. Les deux formations rentrent au vestiaire sur un score nul et vierge reflétant bien le contenu du match

Un début de deuxième mi-temps catastrophique

Alors que la défense dijonnaise s’est montrée solide en première période, celle-ci va complètement craquer en seconde mi-temps. Dès l’entame, les Côte-d’Oriens sont pris sur une longue ouverture de Mulumba. Aidé par le  mauvais positionnement de Paye, Viale, excentré sur la droite de la droite, peut contrôler et déclencher une frappe croisée qui va mourir dans le petit filet droit de Reynet (1-0, 49′). Sur sa première occasion du deuxième acte, Auxerre fait mouche. Dans la foulée, Dijon réagit sur corner par l’intermédiaire de Cissé qui profite d’une remise de Diony pour frapper au niveau du point de penalty mais Lembet détourne la tentative du milieu dijonnais (56′). Dans la continuité, l’AJA double la mise sur une nouvelle ouverture d’Aït Ben-Idir, Paye manque son intervention et offre à Julien Viale un deuxième face-à-face contre Reynet. L’attaquant auxerrois ne tremble pas et remporte son duel en piquant son ballon (2-0, 57′).

Pape Paye a été bien malheureux  contre l'aja (Nicolas  GOISQUE/archives)

Pape Paye a été bien malheureux contre l’AJA (Nicolas GOISQUE/archives)

Aucune réaction affichée

Les hommes de Jean-Luc Vannuchi réalisent un premier quart d’heure de seconde période parfait. A l’inverse les Côte-d’Oriens sombrent totalement et ils ne sont pas loin d’encaisser un troisième but, heureusement pour eux le crochet de Kilic est trop long ce qui permet à Amalfitano de dégager (61′). Le DFCO a clairement pris un coup derrière la tête. Le mental est touché et le doute s’installe dans les esprits dijonnais. En manque de confiance, les hommes d’Olivier Dall’Oglio n’y arrivent pas et éprouvent les pires difficultés pour s’approcher des buts de Lembet. Pire encore, les coéquipiers de Cédric Varrault n’affichent aucun sursaut d’orgueil et perdent tous leur duels. Il faut attendre la 77ème minute pour voir une véritable occasion côte-d’orienne. Sur un centre de la droite de Bamba, Rivière contrôle dos au but au point de penalty et trouve au second poteau Philippoteaux. Arrêté, ce dernier enroule son ballon vers le côté opposé mais Lembet se détend bien et éloigne le danger d’une claquette. Auxerre maîtrise sans forcer et dans le temps additionnel Julien Viale vient inscrire un triplé d’une belle frappe dans la lucarne de Baptiste Reynet (3-0, 93′). Juste derrière Mbombo a la balle de 4-0 mais il croise trop sa frappe.

 

Classement, résultats, news, calendrier, effectif... toute l’info du DFCO sur la page du club !

 

Commentez cet article