AJA – DFCO : Le match à ne pas perdre

Ecrit par Kevin Petit Le 30 janvier 2015 à 20:57

Ce samedi après-midi, pour le compte de la 22ème journée de Ligue 2, le DFCO se déplace chez son meilleur ennemi, l’AJ Auxerre. Un derby de tous les dangers pour les hommes d’Olivier Dall’Oglio qui pourraient voir revenir leur adversaire du week-end à quatre points.

Un seul objectif: la victoire (Nicolas GOISQUE/archives)

Un seul objectif : la victoire (Nicolas GOISQUE/archives)

Un derby n’est pas une rencontre comme les autres. L’intensité physique y est importante et les duels sont plus rugueux. Seule la victoire compte, peu importe la manière, tellement l’importance de la rencontre prime sur le contenu. A l’image d’autres derbys comme Saint-Etienne/Lyon ou Lens/Lille, l’attente et le désir de victoire dépassent le simple cadre sportif. Il est question de suprématie régionale et de fierté d’avoir battu son ennemi juré. Ce sont les premiers rendez-vous que les supporters cochent dans leur calendrier. Depuis la défaite à Dijon au match aller (1-0), les supporters auxerrois attendent le match retour avec impatience avec comme seul objectif : prendre leur revanche. Et pour pimenter un peu plus les choses, ce derby peut avoir un réel impact au niveau comptable pour les deux formations.

Le DFCO sous pression

A sept longueurs de son voisin côte-d’orien avant la rencontre, Auxerre a l’occasion de revenir à quatre points en cas de succès. L’AJA a donc tout à gagner, alors qu’à l’inverse les Dijonnais ont plus de pression. Hormis un très bon match de reprise à Caen en coupe de France, le DFCO connaît un début d’année 2015 bien difficile. Les joueurs d’Olivier Dall’Oglio ont conclu le premier mois de l’année sur quatre défaites en cinq matchs dont trois en championnat. Les coéquipiers de Romain Philippoteaux ne se sont plus imposés en Ligue 2 depuis le 13 décembre dernier face à Brest (1-0). A cause de cette mauvaise série, Dijon a vu disparaitre son avance de cinq points sur le quatrième avant la trêve. Au vu du calendrier, le mois de février peut être déterminant pour les Côte-d’Oriens avec des affrontements contre des concurrents directs aux premières places (Auxerre, Sochaux et GFC Ajaccio).

La pelouse de Gaston Baptiste Reynet devrait être sollicité (Nicolas GOISQUE/archives)

La pelouse de Gaston. Baptiste Reynet devrait être sollicité (Nicolas GOISQUE/archives)

Auxerre, le roi des nuls

Face à des Dijonnais en difficulté, les protégés de Jean-Luc Vannuchi ont un bon coup à jouer. Une victoire contre leur  meilleur rival relancerait les Auxerrois dans la course à la montée dans l’élite. Après un bon démarrage d’exercice 2014/2015, les Icaunais marquent le pas au classement du fait de leur nombreux match nul (11 depuis le début de la saison). L’AJA perd peu mais gagne peu aussi, 6 succès et 4 défaites en 21 matchs. Ce match face au DFCO est donc l’occasion idéale de passer un cap pour les coéquipiers de Vincent Gragnic. Dijon devra se méfier de la qualité de jeu auxerroise et retrouver un bloc équipe solide après les cinq buts encaissés contre Nîmes la semaine dernière. Le destin a voulu que ce derby soit également le 500ème match du DFCO en Ligue 2, raison de plus remporter ce match pas comme les autres.

 

 

Classement, résultats, news, calendrier, effectif... toute l’info du DFCO sur la page du club !

 

Commentez cet article