Bamberg-JDA : Dijon tient son exploit européen

L’équipe de Jean-Louis Borg est venue chercher en Allemagne un précieux succès en Eurocoupe (81-86). La JDA est toujours dans la course à la qualification pour les 8èmes de finales. Le club de Dijon revient à égalité avec Ljubljana et son adversaire du soir, Bamberg. La partie était pourtant mal engagée, Dijon accusant  un retard de 12 points à la mi-temps. Cependant les co-équipiers d’un Erving Walker en feu, ont sorti une deuxième mi-temps de grande qualité et ont réussi à s’imposer dans la dernière ligne droite.    

 

 

Avec 22 points Steven Gray a encore été très précieux (Nicolas GOISQUE/archives)
Avec 22 points Steven Gray a encore été très précieux (Nicolas GOISQUE/archives)

Cinq minutes avant le coup d’envoi, la Brose Arena en Bavière est pleine à craquer. Le Brose Baskets Bamberg, deuxième de Bundesliga, paraît être un obstacle compliqué pour la JDA, les premières minutes semblent équilibrées, mais les Allemands sont déjà plus efficaces offensivement, ils prennent vite confiance et on sent une plus grande maîtrise de Bamberg. Les minutes passent et cette impression de maîtrise devient un constat, les hommes d’Andrea Trinchieri contrôlent le match et la JDA n’arrive pas à répondre. Les Bourguignons vont même encaisser un 13-0 à la fin du premier quart temps (24-13, 10′).

Un manque d’efficacité critique  

Lors du deuxième quart temps les Dijonnais semblent plus concentrés en défense, mais ils n’arrivent toujours pas à concrétiser les séquences offensives. Au fur et à mesure Bamberg prend de l’avance, Jean Louis Borg multiplie les temps morts, il sent que son équipe n’y est pas. Au bout de 18 minutes de jeu l’écart est de 15 points. Une seule statistique peut expliquer cette situation, alors que les Allemands sont à 75% de réussite pour les shoots à deux points, les Dijonnais eux ne sont qu’à 21%. !! A la mi-temps Bamberg possède un petit matelas (41-29).

Un tout autre visage 

En deuxième mi-temps, on assiste à un retournement de situation assez incroyable. La révolte de la JDA part tout d’abord d’une défense plus dure, plus agressive puis ensuite du retour en forme d’Erving Walker. Lui qui n’avait marqué qu’un seul panier en une mi-temps va montrer la voie à ses partenaires, le shoot à deux points ne fonctionne pas ? Le salut

passera donc par le trois points. La réussite insolente des Bourguignons dans cette exercice va littéralement écœurer les joueurs de Bamberg. Avec des atouts offensifs retrouvés et une ligne défensive plus

Erwing Walker a mis le feu en seconde période (Nicolas GOISQUE/archives)
Erving Walker a mis le feu en seconde période (Nicolas GOISQUE/archives)

compacte, la JDA va entamer une course poursuite avec son adversaire pendant 20 minutes intenses. Le Brose Baskets s’accroche mais on sent bien que l’avantage psychologique a changé de camp et les Allemands vont finalement lâcher dans les dernières minutes du match.
Les Dijonnais ont montré des qualités d’engagement et de précisions impressionnantes (56% de réussite  à 3 points) et ces qualités ils vont en avoir besoin dès samedi  à Paris Levallois pour la 18ème journée de Pro A.

Les marqueurs Dijonnais: Gray 22, Walker 21, harris 15, Joseph 12, Prénom 6,  Moss 4, Mendy 4,  Alingué 2.

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.