Nantes CDB (32-30): une défaite qui fait très mal

Ecrit par Nicolas Goisque Le 18 janvier 2015 à 01:41

Dans le marathon proposé aux handballeuses dijonnaises en ce mois de janvier, le CDB avait coché depuis longtemps les matchs à Nantes et face à Nîmes comme des objectifs prioritaires. Ceci en vue de prendre des points pour se rapprocher éventuellement des play-offs, mais surtout pour s’éloigner des dernières places du classement. Dans une lutte au couteau avec 4 ou 5 de ses adversaires, le CDB savait qu’une défaite pouvait coûter cher. Revenues à l’énergie à égalité en fin de match, après avoir été décrochées en cours de seconde période, les Dijonnaises ont malheureusement mal exploité leur dernière balle et laissé la victoire aux Nantaises (32-30). Avec la victoire du Havre à Nice, et en attendant la rencontre Mios Toulon, le CDB perd très gros ce soir.

 

 

Wendy Lawson a été précieuse pour Nantes avec 8 réalisations (Nicolas GOISQUE/archives)

Wendy Lawson a été précieuse pour Nantes avec 8 réalisations (Nicolas GOISQUE/archives)

Une victoire sur Nantes pouvaient donner un peu d’air et entretenir l’espoir d’un maintien dès la phase régulière. Avec cette défaite les choses se compliquent sérieusement pour les filles de Christophe Maréchal qui se retrouvent 9ème (Nice passera devant Dijon à la faveur de son match en retard) et qui perdent le goal average particulier sur leur adversaire du jour. Elle pourraient même glisser en dernière position si Mios venait à battre Toulon ce dimanche. Comme quoi tout va très vite dans ce championnat.

Première période extrêmement serrée

Nantes ouvre rapidement le score par Aoustin mais Dijon réplique aussitôt par Skolkova (1-1, 2′). Ce petit chassé croisé dure quelques minutes (4-4, 8′). Dijon prend bien deux longueurs d’avance mais cela ne dure guère et après le premier quart d’heure de jeu les deux formations sont coude à coude (8-8, 15′). A noter que si Popovic et Nze Minko, bourreaux des Dijonnaises lors des précédentes confrontations dijonno-nantaises, sont bien muselées, c’est Wendy Lawson qui est en verve avec déjà 5 buts au compteur. Jusqu’à la mi-temps la marque reste très serrée, aucune des équipes ne lâchant le morceau. Le rythme est assez élevé, les buts s’enchaînent. Lawson s’est un peu calmée mais voici que la recrue nantaise de l’intersaison, la Croate Lovric (peu en vue sur ces deux premiers matchs avec Nantes) pointe le bout de son nez avec 7 réalisations (dont 4 pénaltys) durant ce deuxième quart d’heure. A la pause tout reste à faire (16-15, 30′).

Dijon court après le score

Vite revenu à égalité après la pause, le CDB encaisse rapidement un 3-0 qui va faire mal (20-17, 38′). Durant un quart d’heure les Dijonnaises vont tenter de combler ce petit break de retard sans y parvenir, malgré les efforts de Pidpalova ou Moretto, encore en vue sur ce match. Lovric continue son récital aux jets de 7 m. L’écart monte même à +4 en faveur des locales à 8 minutes du terme (28-24, 52′). Mais le CDB dans un formidable sursaut d’orgueil recolle au score à la faveur d’un 4-0 qui oblige Nantes à un temps mort (28-28, 56′).

Les 7 buts d'Anastasia Pidpalova n'auront pas suffit (Nicolas GOISQUE/archives)

Les 7 buts d’Anastasia Pidpalova n’auront pas suffit (Nicolas GOISQUE/archives)

Money time fatal

Deux  minutes pus tard, après deux buts de Marie François, en regain de forme, on est pas plus avancé (30-30, 58′). Il reste alors une minute trente à jouer. Diniz marque pour les Nantaises à une minute pile du gong. Les Dijonnaises ont une nouvelle balle d’égalisation. Malheureusement, Zulemaro se fait intercepter et Dijon concède un énième jet de 7 mètres. Lovric ne tremble pas sur cette balle de match et inscrit son 13ème but de la soirée synonyme de défaite pour des Dijonnaises qui, une fois de plus, ont bien mal géré les derniers instants d’un match où elles pouvaient de nouveau accrocher quelque chose. Il faudra vite évacuer cette grosse déception pour recevoir Nîmes samedi prochain.

 

 

 

Classement, résultats, news, calendrier, effectif... toute l’info du CDB sur la page du club !

 

Commentez cet article