Haltérophilie: championnats des clubs: succès dijonnais

Ecrit par Nicolas Goisque Le 15 janvier 2015 à 23:56

Le Haltérophilie Musculation Dijon Bourgogne 21  a frappé un grand coup lors de la deuxième journée du Championnat de France des clubs d’haltérophilie qui se déroulait samedi dernier au CREPS de Dijon Bourgogne. Chez les garçons, il vire en tête du Championnat de France des Clubs de N2… surpassant au nombre de points toute la NIB et se situant en théorie à la 8ème place de N1A devant St Lô. Pour leur part les filles font un nouveau pas vers la montée en N1A.

 

L'équipe masculine (© Alain Borne)

L’équipe masculine (© Alain Borne)

« Les gars ont fait fort, c’est indéniable » souligne François Graillot, le mentor du club. « Outre la perf de JB Ketchanke avec 135 arraché et 167 épaulé-jeté pour 302 kg au total et 145 points marqués, il faut signaler le retour de Denis Joukov avec 132 et 172 pour 304 kg au total et 127 points marqués. Courageux, revenant d’une opération du genou en juillet dernier, il va encore augmenter son total olympique… son potentiel important va pouvoir être exploité à fond d’ici la 2ème phase du Championnat« .

 

Les garçons tous au rendez-vous

Luca Bardis, le plus expérimenté de l’équipe, assure 86 points  (102 kg et 133 kg pour 235 kg) . Il retrouve une forme et une combativité qu’il transmet à toute l’équipe. Valentin Opy réalise un sans faute pour sa première participation en équipe seniors (76kg  et 105 kg soit 181 kg au total pour 56 points marqués). Il ne pèse que 62,400 kilos. C’est lui aussi un compétiteur dans l’âme. Steven Graillot avec 77 kg et 110 kg pour 187 kilos au total, bat son record au jeté et au total il marque 48 points. Il a seulement une saison d’entraînement dans les jambes. Sa capacité de travail et son envie de réussir laissent présager des performances plus importantes dans quelques mois. Il faudra cependant attendre un peu car il s’est fracturé le péroné  au… handball.

 

Les filles du HMDB21 (©Alain Borne)

Les filles du HMDB21 (©Alain Borne)

Les filles en route vers la N1A

Les filles ont réussi quasiment le même score qu’à la première journée: soit 289,25 points. Mélanie Bardis marque 92 points (arraché 65 kg + épaulé-jeté 75 kg soit 140 kg au total à 48,200 kg de poids de corps). Judith Eluard score 85 points (arraché 67 kg+ épaulé-jeté 98 kg soit 165 kg au total). Le retour de Mélanie BARDIS est annonciateur de grandes performances dans les mois qui viennent. Judith est une valeur sûre du groupe, elle représente « la Force Tranquille », finisseuse à l’épaulé-jeté, c’est une haltérophile de grande qualité. Vicky  Graillot (14 ans) possède une marge de progression importante  et les prémices d’un vrai talent. Dotée d’un mental de guerrière: elle bat ses records personnels à l’ arraché 55 kg et à l’épaulé-jeté 65 kg. (120 au total olympique). Elle doit rejoindre le collectif France des -de 15 ans d’ici les vacances de février. Aline Bonnet, « Coquillette, la gazelle de charme et de choc » progresse au fil des compétitions… »elle en a sous le pied » (arraché 51 kg, épaulé-jeté 64 kg pour un record à 115 kg au total).

 

Alain Graillot était fier de ses troupes (Nicolas GOISQUE/archives)

François Graillot était fier de ses troupes (Nicolas GOISQUE/archives)

Des objectifs ambitieux

Avec l’arrivée de Marie Jo Fegue (arraché 106 kg, épaulé-jeté 134 kg à 68 kg de poids de corps), le club va passer à une dimension supérieure dans les semaines qui viennent. C’est la surprise du chef pour la suite du Championnat. Le club a fixé des objectifs individuels. Les championnats de France Elite demeurent le rendez-vous incontournable, synonyme de sélections internationales éventuelles. Le HMDB21 sera présent en Coupe de France Jeunes avec une équipe garçon et une équipe fille de -de 20 ans: le 31 Janvier prochain à Chalon-sur-Saône.

Commentez cet article