Rouen comme cadeau de nouvel an pour les Ducs !!

Ecrit par Nicolas Goisque Le 1 janvier 2015 à 11:00

Après une bonne semaine qui les aura vu remporter deux victoires en trois matches (à l’extérieur à Chamonix puis Morzine), les ducs de Dijon accueillent les Dragons de Rouen, challengers malheureux de Grenoble mardi soir en finale de la Coupe de la Ligue. Un hôte de prestige qu’il serait bienvenu de battre pour renouer avec la victoire à domicile et lancer 2015 de la meilleure des façons.

 

bien défendre sera encore une fois primordial (Nicolas GOISQUE/archives)

Bien défendre sera encore une fois primordial (Nicolas GOISQUE/archives)

Invaincus en championnat depuis le 16 novembre avec huit victoires consécutives, les Rouennais effectuent néanmoins une remontée éclair et sont passés au cours de ce laps de temps, de la onzième à la troisième place. Le changement de coach a donné raison au staff rouennais qui a placé Ari Salo à la tête des Dragons et effectué un recrutement majeur en défense en la personne de Danny Groulx, défenseur formaté par 606 matches d’AHL, l’antichambre de la fameuse NHL.

 

 Un effectif impressionnant

Forts de ses treize titres de champion de France, le RHE76 monte en puissance à six semaines des play-offs. Devant le filet Nicola Rioppel et Fabrice Lhenry (42 ans) pratiquent l’alternance secondés en défense par Antonin Manavian l’empereur à la barbe fleurie, Patrick Coulombe ou encore Jonathan Janil, Saint-Pierrais tout comme l’attaquant des Ducs Mathieu Briand. Privés depuis samedi en raison d’une blessure de leur capitaine Marc-André Thinel, les Dragons voient leurs lignes d‘attaque modifiées. Julien Desrosiers, meilleur pointeur du championnat (30 points), et Francis Charland, meilleur buteur avec seize réalisations, tiennent toutefois le flambeau tandis que François-Pierre Guénette a repris le brassard de capitaine. L’ensemble des lignes normandes constitue l’attaque la plus prolifique de la Ligue Magnus et le meilleur jeu de puissance, pour un total de soixante-dix-neuf buts inscrits. Frustrés par leur défaite en Coupe de la Ligue, les Dragons entendent relever la tête à Trimolet.

 

 

Une victoire lancerait bien 2015 (Nicolas GOISQUE/archives)

Une victoire lancerait bien 2015 (Nicolas GOISQUE/archives)

Lancer la nouvelle année pour les Ducs !!

Ce bel arsenal à contrer a de quoi motiver les troupes dijonnaises de Jarmo Tolvanen et Jonathan Paredes. En premier lieu le gardien Henri-Corentin Buysse et ses 92,1% d’arrêts. Le cerbère Dijonnais peut s’appuyer sur une défense classée sixième – malgré un gros non-match à Angers – et apte à rendre inefficace une bonne partie des nombreux tirs souvent concédés. Et puis surtout, les Ducs disposent d’un jeu en infériorité numérique remarquable. Près de 89% des pénalités sont ainsi purgées sans dommages.

 

Retour de Rech face à ses anciens coéquipiers

Toujours coiffé du casque de meilleur pointeur de l’équipe, Ilpo Salmivirta mène l’offensive ducale. Positionné en tant qu’attaquant, Kevin Bergin s’est offert un doublé lors de la dernière journée jouée à Morzine. Son compatriote canadien Steven Cacciotti l’a imité dans la foulée tandis que Sébastien Gauthier et Romain Gutierrez, qui disputait son 101ème match de ligue Magnus, ont inscrit chacun deux assistances. Le retour au jeu annoncé de l’international et ancien Rouennais Anthony Rech renforce évidemment le secteur offensif dijonnais en apportant sa science du jeu (12 points). En position de consolider leur huitième place, les Dijonnais entendent bien mener à nouveau une offensive victorieuse pour démarrer un mois de janvier riche de sept matches.

Commentez cet article