Une JDA à double vitesse bat Boulogne-sur-mer (81-78)

Pour le compte de la 15ème journée de Pro A, Dijon a disposé de Boulogne, avant-dernier au classement, sur le score de 81 à 78. Après une première mi-temps maîtrisée et dominée, les hommes de Jean-Louis Borg ont craqué en deuxième période permettant aux Nordistes de revenir au score et de s’offrir une fin de match au couteau. Dijon s’était peut être vu beau trop tôt !!

Antoine Mendy a été très précieux ce soir (Nicolas GOISQUE/www.Focale.info)
Antoine Mendy a été très précieux ce soir (Nicolas GOISQUE/www.Focale.info)

Le lendemain de fête est dur pour les Dijonnais qui éprouvent des difficultés à rentrer dans la partie. C’est pourtant André Harris, en forme depuis quelques matchs, qui ouvre le score dès la première minute du match. Le promu réagit de suite et passe devant au score (2-4). Les deux formations se tiennent, mais Steven Gray sort deux paniers à trois points de suite et permet à la JDA de faire un premier break (+4). Une nouvelle fois le SOMB revient à la marque et profite du manque de rythme pour rester au contact des locaux

Dijon prend le large

Sur la fin du premier quart-temps, les Côte-d’Oriens accélèrent et prennent cinq points d’avance grâce à un trois points de Mendy  et un dunk d’Alingué (20-15, 10′). Le deuxième quart reprend sur les mêmes bases, sous l’impulsion d’Antoine Mendy et de Ferdinand Prénom, la JDA s’envole au tableau d’affichage (29-17, 15′). Malgré un petit relâchement qui permet aux Nordistes de recoller  à 8 longueurs, les Bourguignons passent la vitesse supérieure. Grâce à une bonne présence aux rebonds, dont 11 offensif, Dijon récupère de nombreux ballons dans le camp boulonnais. Les visiteurs subissent de plus en plus les vagues bourguignonnes et craquent défensivement. Les joueurs de Jean-Louis Borg passent un 13-0 en moins de quatre minutes qui leur permet de mener de 20 points à la pause, 42-22.

La JDA s’endort

Dijon s'en sort bien (Nicolas GOISQUE/www.Focale.info)
Dijon s’en sort bien (Nicolas GOISQUE/www.Focale.info)

Avec une avance de vingt points, les hommes de Jean-Louis Borg pensent pouvoir maîtriser la seconde période. Mais Boulogne n’abdique pas et reprend le match tambour battant avec un 7-0 dès la reprise. Dijon tente de calmer les ardeurs nordistes mais rien n’y fait. Les hommes de Germain Castano accélèrent et prennent de plus en plus confiance. A la peine physiquement, Dijon tente de retrouver un second voir un troisième souffle. Grâce au 31 points de Boynton, meilleur marqueur du match, le SOMB revient à cinq longueurs de la JDA au terme du troisième quart, 58-53.

Une fin de match irrespirable

Ce début de quatrième quart part sur de bonnes bases grâce à Prénom et Walker qui redonnent d’entrée dix points d’avance aux Côte-d’Oriens. Cependant, les Nordistes sont toujours présents dans la partie. Un nouveau 7-0 leur permet de recoller à trois points (63-60, 36′). Sur un tir à trois point de Carter, les Boulonnais reviennent même à un point des locaux (70-69, 37′). La tension est palpable et les supporteurs dijonnais poussent leurs  joueurs. Boynton égalise à 75 partout à une minute de la fin. Boulogne multiplie les tentatives à trois points mais peinent à trouver la mire. Les Boulonnais manquent également de nombreux lancers-francs, 55% de réussite contre 82% pour Dijon, une aubaine pour les Bourguignons. Les Dijonnais passent les paniers importants et prennent définitivement l’avantage. Au final, la JDA Dijon Basket l’emporte 81 à 78 contre des Boulonnais conquérants du début jusqu’à la fin.

 

RETROUVEZ LE PHOTOS DU MATCH ICI

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.