Pour Noël la JDA s’offre le derby à Chalon( 66-76)

Ecrit par Nicolas Goisque Le 23 décembre 2014 à 23:39

Devant tout au long de la rencontre, avec un Steven Gray royal, notamment à trois points, et un Harris en feu dans l’ultime quart temps, la JDA s’offre un succès de prestige, en s’imposant pour la deuxième année consécutive au Colisée de Chalon-Sur-Saône, « l’ennemi sportif » n°1 (66-76). Une victoire qui rapproche les Dijonnais de la Leaders Cup à Eurodisney et qui installe l’équipe dans le top 4 de PRO A.

 

 

Steven Gray impérial à 3 pts notamment est le MVP du derby (Nicolas GOISQUE/archives)

Steven Gray impérial à 3 pts notamment est le MVP du derby (Nicolas GOISQUE/archives)

Un Colisée à guichets fermés, de nombreux supporteurs dijonnais ayant fait le déplacement, c’était forcément une ambiance particulière et électrique qui attendait les hommes de Jean-Louis Borg pour cette 14ème journée de ProA. Chalon pouvait de surcroît revenir à hauteur de son rival régional en cas de victoire.

Dijon en tête dès l’entame

Si Chalon marque les deux premiers points du match, Dijon réplique aussi sec par un premier panier longue distance de Walker (2-3) et prend la tête pour ne plus la quitter du match. Durant ce quart initial on remarque la présence imposante de Dove, le pivot local. Ses 8 points et 4 rebonds durant les 10 premières minutes n’empêchent cependant  pas les visiteurs de virer en tête assez largement (13-22), avec une marque bien répartie pour les Dijonnais et un Steven Gray pointant déjà le bout de son nez avec 6 points.

André Harris a réalisé une grosse fin de match (Nicolas GOISQUE/archives)

André Harris a réalisé une grosse fin de match (Nicolas GOISQUE/archives)

Un duel serré

Dijon parvient à résoudre le soucis Dove durant le deuxième quart et Zach Moss se montre lui plus à son avantage (12 pts personnels à la mi-temps). Cependant ce second acte de la première mi-temps est plus équilibré. Les deux protagonistes se rendent coup pour coup. Chalon recolle même légèrement à la mi-temps qu’il atteint avec un déficit de 6 points (34-40). L’équilibre reste valable pour le troisième quart, durant lequel Steven Gray passe deux shoots longue distance importants et Zach Moss expédie les affaires courantes dans la peinture. A dix minutes du terme, rien n’est fait et l’écart reste stable (50-56).

Harris en feu dans le dernier quart

Le plus dur reste à faire pour Dijon. Harris et Gray prennent les affaires en main et font vite grimper l’écart à + 14 (55-69). Le premier est précieux à mi distance et le second continue d’enquiller de loin. Chalon prend un temps mort et amorce dans la foulée un ultime sursaut d’orgueil (60-69). Jean-Louis Borg réplique du tac au tac en stoppant la partie. Harris, intenable durant ce dernier quart, enfile 5 nouveaux points d’affilée et après un ultime trois points de l’inévitable Gray, Chalon rend les armes. L’ailier dijonnais termine MVP avec 23 d’évaluation : 21 pts, 7 rebonds et 2 passes décisives. Dijon s’est préparé de belles fêtes !!! Pour la plus grande joie de ses fans.

 

Classement, résultats, news, calendrier, effectif... toute l’info de la JDA Dijon sur la page du club !

 

Commentez cet article