La JDA s’impose sans forcer

Au terme de 40 minutes plutôt maîtrisées, la JDA s’est imposée sans trop forcer face à Orléans (81-73). Malgré une deuxième mi-temps très moyenne, les Dijonnais se sont appuyés sur une grosse première mi-temps (48-30) et ont réussi les stops nécessaires en fin de match pour contrer le retour d’Orléans.

Kris Joseph a réalisé de bonnes choses contre Orléans (Nicolas GOISQUE/www.Focale.info)
Kris Joseph a réalisé de bonnes choses contre Orléans (Nicolas GOISQUE/www.Focale.info)

Très bonne première mi-temps 

Malgré une bonne entame orléannaise (7-8, 4e), la JDA enclenche une première fois l’accélérateur dans le sillage de Andre Harris. La vision du jeu de Walker est impressionnante : le meneur dijonnais crée des espaces pour ses coéquipiers qui profitent des caviars. Comme à son habitude la JDA réalise un gros début de rencontre (25-15, 10e).Kris Joseph réalise un très bon passage (9 points en 15 minutes) et se montre productif par rapport à son temps de jeu. A l’image du Canadien, c’est tout le collectif de la JDA qui se met au diapason et prend le dessus sur une équipe d’Orléans toujours aussi peu en verve à l’extérieur. La défense dijonnaise est autant au point que son attaque sur cette première mi-temps. Sur un panier de Mendy dans la raquette au buzzer, les locaux rejoignent les vestiaires avec une avance confortable (48-30, 20e).

Orléans de retour aux affaires

Pourtant  dominatrice en première mi-temps, la JDA va voir ses adversaires revenir petit à petit.  Alors qu’ils menaient largement (jusqu’à 20 points d’avance !) les Dijonnais vont se mettre a jouer trop « facile ». Sous l’impulsion du meilleur shooteur à 3 points de la ProA David Noel (5/6 sur le match !) et d’un grand Darnell Harris, l’OLB a grignoté son retard, qui se traduit plus dans les attitudes que dans les chiffres (65-50). La JDA peine à arrêter les pistoleros orléannais. Mais les locaux vont réaliser les stops importants en fin de match. Grâce à une bonne adresse sur la ligne de lancers-francs, Walker et les siens vont venir à bout d’ Orléans. L’OLB qui aura largement dominé les débats après la mi-temps pourra regretter sa très mauvaise première mi-temps et sa piteuse adresse aux lancers (6/13 dont 1/7 pour le seul Raposo !). La JDA s’est quant à elle mise dans une bonne position avec une très belle quatrième place au classement, avant le tant attendu derby face à « l’ennemi » chalonnais.

Retrouvez les photos du match ici