Clénay-Bruguières (3-3): Les Clénois n’y arrivent pas !!

 

Après la claque » anecdotique » à Paris (1er), Clénay (10ème) retrouvait « son » championnat en recevant pour le compte de la 11ème journée du championnat de France de Futsal l’équipe toulousaine de Bruguières (9ème), concurrent direct pour le maintien. Les hommes de Maicon Cavalli espéraient renouer avec la victoire, une joie qu’ils n’ont toujours pas  goûté sur leur terrain cette saison.

 

Clénay a fait trop d'erreurs (Nicolas GOISQUE/www.Focale.info)
Clénay a fait trop d’erreurs (Nicolas GOISQUE/www.Focale.info)

Ce dernier match à domicile de l’année 2014 pour les Clénois débute de manière équilibrée et plaisante. Des occasions de part et d’autre, mais les spectateurs remarquent la belle prestation du gardien Haut-Garonnais Pallares qui maintient le score nul et vierge durant une grande partie du premier acte.

Des erreurs grossières

L’arbitre oublie une faute pour un joueur visiteur tombé à terre, et Aouidat sert Mouillon au deuxième poteau pour l’ouverture du score (1-0, 17e). Les locaux ne parviennent pas à garder cet avantage en concédant un but de Prasitharath sur une perte de balle évitable juste avant la pause (1-1, 20e). La tête et les jambes restées au vestiaire, les joueurs bourguignons encaissent coup sur coup deux buts dès la reprise, sur de grossières boulettes défensives (1-3, 22e).

Jérémy Mouillon a été une fois de plus décisif (Nicolas GOISQUE/www.Focale.info)
Jérémy Mouillon a été une fois de plus décisif (Nicolas GOISQUE/www.Focale.info)

Clénay revient

 

Récupérant peu à peu de ce passage à vide, les locaux se remettent à l’attaque et c’est Collet qui permet aux siens de revenir en trompant Pallares d’une frappe entre les jambes (2-3, 26e). Et c’est l’inévitable Jérémy Mouillon qui signe l’égalisation d’une superbe frappe en pleine lucarne (3-3, 31e). Les Bruguiérois manquent de reprendre les devants à la 34e sur une relance directe de leur portier, mais le ballon ne touche pas le sol et l’arbitre ne valide pas le but. Le score en restera là malgré les tentatives des deux camps (3-3).

Toujours pas de victoire à domicile

Déception pour les joueurs et le public de Clénay qui n’ont pu décrocher cette première victoire tant attendue à la maison. L’ASLC n’obtient pas mieux que le partage des points face à un adversaire à qui il a donné 3 buts.Les Clénois peuvent en revanche se servir de la réaction d’orgueil qui leur a permis de revenir dans le match, pour la prochaine rencontre à Échirolles (11ème et juste derrière au classement). Un nouveau match capital à remporter absolument pour prendre ses distances avec la zone rouge avant la trêve.

 

La feuille de match

Matthieu Collet a redonné l'espoir à Clénay (Nicolas GOISQUE/www.Focale.info)
Matthieu Collet a redonné l’espoir à Clénay (Nicolas GOISQUE/www.Focale.info)

ASL CLENAY – BRUGUIERES SC : 3-3 (1-1) Salle Espace Loisirs (Clénay) – Spectateurs : environ 250 Arbitres : MM. Lang et Chennine Buts pour Clénay : Mouillon (17e, 31e), Collet (26e). Buts pour Bruguières : Prasitharath (20e), Visa Rexach (21e, 22e).

CLENAY : Makogonov, Mérot – Mounfarid, Zuddas, Lauret, R.Simoncic, Gourier, Mouillon (cap), Aouidat, Collet.
Entraîneur : Damien Lauret et Maicon Cavalli.
BRUGUIERES : Pallares – De Los Santos, Amri, Prasitharath (cap), Romao, Boudjemaa, Linan, Visa Rexach, Santabarbara, Hedaili, Otto.
Entraîneur : Jean-Christophe Martinez.

 

Résultats de la 11e Journée : Béthune – Douai : 2-5, Garges – Bagneux : 4-4, Clénay – Bruguières : 3-3, Toulon – Paris : 2-4, Erdre – Échirolles : reporté, exempt : Kremlin Bicêtre.

Programme de la 12e Journée (samedi 13 décembre) : Douai – Erdre, Échirolles – Clénay, Bagneux – Toulon, Kremlin Bicêtre – Béthune, Bruguières – Sporting Paris, exempt : Garges.

 

Rédigé avec le concours de l’ASL Clénay Futsal

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.