Le DBHB laisse échapper une victoire précieuse à Angers (23-23)

Menant de deux buts à 1 minute 30 du terme, le DBHB, pourtant en supériorité numérique après l’exclusion pour 2 minutes de Nikolic, a encaissé deux buts en toute fin de match pour finalement faire match nul à Angers (23-23). Un résultat brut pas infamant en soi, mais qui au vu du scénario de la fin de  match ressemble plutôt à un échec. Dijon reste 8ème avec 20 points. Si la cinquième place reste à portée (3pts), un quatuor de tête semble vouloir se détacher. Battre Billère vendredi prochain devient un impératif.

Malgré un Da Silva efficace (6 buts) Dijon n'est pas parvenu à s'imposer à Angers (©Eric Bontemps/DBHB/archives)
Malgré un Da Silva efficace (6 buts) Dijon n’est pas parvenu à s’imposer à Angers (©Eric Bontemps/DBHB/archives)

Angers démarre pied au plancher cette rencontre avec un 3-0 en 3 minutes grâce notamment à son buteur fétiche Enrique Plaza Lara, meilleur buteur de cette PRO D2. On a à peine le temps de s’inquiéter que la réaction dijonnaise claque. 4 buts d’affilée et voilà les Bourguignons devant (3-4, 11′).

Rencontre serrée

Les séries sont terminées. Dès lors les deux équipes se rendent coup pour coup dans une partie ou les défenses sont plus efficaces que les attaques. Aucun des deux protagonistes ne semblent prendre le dessus dans un match assez crispé. C’est plutôt logiquement qu’Angevins et Dijonnais rentrent à la pause dos à dos (10-10, 30′). Le scénario du début de la deuxième période ne diffère guère. Les égalités se succèdent durant 10 minutes (13-13, 40′).

Incertitude

Angers créé alors un petit break en enquillant trois buts d’affilée en 48 secondes !! (16-13, 42′). Mais Dijon ne craque pas et Chardon et Da Silva ramènent les Bourguignons au score (17-17, 48′). L’issue est toujours incertaine entre ces deux équipes qui se tiennent. Le petit jeu des égalités reprend jusque 21 partout . Le chrono affiche alors 53’56 ». 2 minutes plus tard, Da Silva et Chardon, encore eux placent le DBHB dans une situation intéressante, sans que rien ne soit fait pour autant (21-23, 56′). Chardon prend alors 2 minutes, mais Dijon tient.

Final haletant et rageant

Krizanovic pose un temps mort à 2 minutes 30 du terme au moment ou Nikolic récolte à son tour 2 minutes. Rien n’est marqué jusqu’au retour de Chardon. Le score est de 21-13, il reste 1 minute 36 secondes à jouer dont un peu plus d’une minute en supériorité numérique pour Dijon. Malheureusement Van Cauwenberghe et l’inévitable Plaza Lara (encore auteur de 10 buts ce soir ; son tarif habituel) priveront les Bourguignons d’un succès qui leur tendait les bras et aurait fait tant de bien.

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.