Le DBHB à Angers, pour engranger ?

Ecrit par Nicolas Goisque Le 4 décembre 2014 à 19:36

Exempt lors de la dernière journée de PRO D2, le Dijon Bourgogne handball aborde deux matchs cruciaux pour son avenir dans ce championnat. Après les défaites contre Chartres et Ivry, on a pu mesurer l’écart qui séparait les Dijonnais des ténors. Les deux matchs qui restent avant la trêve internationale, à Angers puis contre Billière, sont à priori plus dans les cordes des hommes de Krizanovic. Il sera alors temps à mi-championnat de voir si le DBHB peut encore espérer tenir son objectif, ou au contraire regarder avec angoisse derrière lui. Actuellement 8èmes ex æquo les Dijonnais sont pour le moment à 4 points des play-offs ou… des barrages de descente.

 

Les Dijonnais auront besoin d'un bon match de leur capitaine pour ramener des points d'Angers (©Eric Bontemps/DBHB)

Les Dijonnais auront besoin d’un bon match de leur capitaine pour ramener des points d’Angers (©Eric Bontemps/DBHB)

Les partenaires de Neboja Stojinovic se rendent donc en terre angevine ce vendredi (match à suivre en direct sur DIJON-SPORTnews.fr). Le Angers Noyant HBC compte actuellement 2 points de plus que les Bourguignons et présente un bilan équilibré de 5 victoires pour 5 défaites. Une victoire permettrait aux Dijonnais de rejoindre leurs adversaires du jour au classement.

L’énigme dijonnaise

Le problème avec ce DBHB 2014-2015, c’est que l’on ne sait toujours pas trop sur quel pied danser. Il n’y a eu aucun match véritablement accompli depuis le début de la saison. Les 4 victoires acquises l’ont été à chaque fois au terme de matchs pas forcément convaincants et surtout irréguliers, avec de bons temps forts mais aussi de gros temps faibles. On a du mal à  voir se dégager un projet de jeu ou une équipe type par exemple, même si les soucis de blessures peuvent en partie l’expliquer. Le bilan à l’extérieur est pour le moment maigre. Après une victoire initiale à Pontault-Combault, les Dijonnais ont essuyé 5 défaites assez franches sauf à Massy qu’ils ont pu inquiéter. Il est temps de grappiller des points hors de ses bases, élément indispensable pour qui a l’ambition des play-offs.

Douceur angevine ?

Angers n’est pas imprenable dans sa salle. Chartres et Mulhouse, certes deux belles formations qui ont aussi fait souffrir Dijon, sont venus s’imposer en Anjou. Les Angevins comptent dans leur rangs la plus fine gâchette de ce championnat en la personne de l’arrière gauche espagnol Enrique Plaza Lara qui tourne à 9 buts par match de moyenne. Son pendant à l’arrière droite, l’immense Macira Sacko (2 m), représente aussi un danger aux tirs longue distance. Ajoutons à cela l’ex pivot toulousain Loïc Van Cauwenberghe ou l’expérimenté Serbe Borislav Nikolic et vous obtenez la une formation solidement armée pour donner du fil à retordre aux Dijonnais. Les Bourguignons viennent d’avoir quinze jours pour remettre les choses en place dans le jeu et dans les têtes. A eux de jouer, il est temps.

 

 

 

 

Classement, résultats, news, calendrier, effectif... toute l’info du DBHB sur la page du club !

 

Commentez cet article