Un excellent Clénay bute sur Toulon (1-2)

ASL Clénay-Toulon. 9ème journée du championnat de France de Futsal. Frustrant, c’est vraiment le mot. Revenu au score en début de seconde période l’ASL Clénay a ensuite monopolisé le ballon et multiplié les occasions touchant notamment trois fois les montants varois. Malheureusement rien n’y a fait et le troisième du championnat l’emporte finalement sur la plus petite des marges (1-2). Clénay peut nourrir des regrets mais aussi des espoirs après une telle prestation.

 

Aouidat avait redonné l'espoir à Clénay, envain (Nicolas GOISQUE/www.Focale.info)
Aouidat avait redonné l’espoir à Clénay, en vain (Nicolas GOISQUE/www.Focale.info)

L’horaire inhabituel de la rencontre n’a pas découragé le fidèle public clénois, venu encore une fois en nombre à l’espace loisirs pour soutenir ses gladiateurs. Ces derniers restaient sur une grosse défaite subie à Béthune. Quelques blessés (Lauret, Collet) et bobos (Zuddas, Mouillon) affaiblissait également une équipe qui est à la recherche de points. La venue de Toulon, solide troisième du championnat, ne s’annonçait donc pas comme une partie de plaisir.

Toulon domine la première période.

Les Varois ont d’ailleurs globalement la possession de balle durant ce premier acte. Ils développent un jeu léché et bien en place. Clénay se contente pour le moment de bien défendre et de placer quelques contres. Makogonov est tout de même bien plus sollicité que son vis-à-vis et doit s’employer à plusieurs reprises. A la 9ème minute Adrian Cifuentes récupère un ballon dans les pieds de Simoncic (en commettant peut-être une faute) et s’en va crucifier l’infortuné portier local. Clénay tente bien de réagir par quelques frappes de Mouillon, Aouidat ou Brihat mais Sergio Gomez, le portier toulonnais veille au grain. Alors que l’on s’achemine vers la pause, Jérémy Moullon contre malencontreusement un tir adverse de la main dans sa surface, concédant le pénalty. Paulo Garibaldi prend Makogonov à contre pied et offre deux longueurs d’avance aux siens à la mi-temps

Clénay impeccable et pas verni en seconde période.

Ne baissant pas les bras, les Clénois se relancent dès la reprise, Sofian Aouidat se trouvant à point nommé pour expédier dans les filets un ballon relâché par le gardien suite à une frappe de Raphael Simoncic. Dès lors Clénay est maître du jeu. Faisant bien circuler le ballon, les locaux trouvent des solutions mais manquent clairement de chance. Ainsi Mouillon sur une astucieuse pichenette, Aouidat sur un tir de l’extérieur trouveront les montants adverses. Raphael Simoncic parfaitement décalé ratera le cadre. Le temps passant les esprit s’échauffent, les fautes s’accumulent et le coach varois est prié par l’arbitre de quitter le terrain. Poussé par son public, Clénay tente et tente encore mais Toulon tiendra jusqu’au bout.

Réaction de Sofian Aouidat: « C’est dommage, je crois qu’on fait le meilleur match depuis le début de la saison, avec une super deuxième mi-temps où on se créé beaucoup d’occases en en concédant zéro, on manque vraiment de réussite. C’est assez rare que l’on domine un match mais c’est rassurant pour aborder les matchs contre les adversaires contre lesquels on va jouer le maintien« .

Retrouvez les photos du match sur Focale.info

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.