Nice trop fort pour le CDB (19-26)

Après une phase aller satisfaisante, le Cercle Dijon Bourgogne recevait Nice pour la 10ème journée de LFH et donc première des phase retours. Les Azuréennes étaient une des seules équipes à avoir corrigé les Dijonnaises à l’aller. La « revanche » n’a malheureusement pas eu lieu, Nice se révélant objectivement plus fort que le CDB dans tous les domaines du jeu et remportant une incontestable victoire (19-26).

Beéatrice Edwige et la Défense niçoise ont fait plier le CDB (Nicolas GOISQUE/www.Focale.info)
Beéatrice Edwige et la Défense niçoise ont fait plier le CDB (Nicolas GOISQUE/www.Focale.info)

Nice entame le match sans la gardienne internationale Cléopatre Darleux, blessée, mais avec Alexandra Lacrabère et les deux ex Dijonnaises Laurine Dacquin et Béatrice Edwige. Dès l’entame du match,  le rythme est élevé et Pidpalova expédie un premier missile dans la cage défendue par Falcon. S’en suit un petit show de Martina Pantic dans les buts dijonnais avec trois arrêts de suite de grande classe.

Deux défenses impressionnantes

Malheureusement l’attaque dijonnaise est en difficulté face à la très haute (en taille) et agressive défense niçoise articulée autour de Béatrice Edwige, dont les qualités dans ce domaine ne sont plus à présenter. Après 5 minutes de jeu, Nice trouve quelques solutions par sa ligne d’arrière : Escribano, Lacrabère, Bandelier, (Filipovic) et creuse un premier léger  écart (2-4,9′). Mais des deux côtés du terrain ce sont les défenses qui sont impressionnantes de détermination et de solidarité. Le CDB vient chercher des pénaltys sur des un contre un rageurs. L’impeccable Pidpalova dans cet exercice des jets de 7 mètres maintient donc les siennes dans la partie (8-8, 24′). Mais que d’énergie dépensée !! Nice en profite d’ailleurs pour planter juste avant la pause un 4-0 assassin qu’un dernier but de Skolkova ne masquera que très partiellement (9-12, 30′).

Nice plus grand plus fort….

Si le CDB fait encore illusion en tout début de seconde période (11-13, 34′), la suite va s’avérer terrible pour Léa Terzi et ses coéquipières. Véritable muraille défensive et imprenable la défense niçoise orchestré par l’impeccable Edwige va écoeurer des attaquantes dijonnaises sans solution aucune. Récupérant un grand nombre de ballons le rouleau compresseur azuréen devient implacable et inflige un 9-1 fatal en un quart d’heure (12-22, 19′). Vaillantes les dijonnaises se battront jusqu’au bout et Nice relâchant l’étreinte ramèneront la marque à des proportions plus raisonnables (19-26, 60′). Franchement il n’y avait pas grand chose à faire face à ce Nice là. L’expérience, la technique individuelle et la tactique collective étaient nettement supérieure chez la colonie d’internationales niçoise.

Christophe Maréchal l’admet sans réserve: « C’est une obligation pour ces équipes là de prendre des points à Dijon, il y a une maturité bien plus importante que chez nous. Il va falloir se reposer (plus de match de LFH avant janvier !!) et prendre des points sur des matchs abordables. La 6ème place s’éloigne et sera très dure à aller chercher. Je le répète l’important est de ne pas finir 9 ou 10ème. Les play-downs seront de toute façon difficiles.

Le film du match

Retrouvez  l’album photo de la rencontre sur Focale.info

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.