Après CDB-Toulon et avant CDB-Nice le bilan pour C Maréchal

 

Le CDB est -il passé à côté de son match contre Toulon ?

Christophe Maréchal: C’est un peu sévère comme jugement, il faut relativiser. Contre Fleury et Metz on a certainement joué à notre meilleur niveau et ce soir ou effectivement on joue un peu en dessous, face à un adversaire qu’il ne faut pas négliger, qui était 9ème avant le match de ce soir mais qui a de très bonnes joueuses.

Il faudra retrouver des valeurs face à Nice (Nicolas GOISQUE/www.Focale.info)
Il faudra retrouver des valeurs face à Nice (Nicolas GOISQUE/www.Focale.info)

Toulon a un très beau jeu. Le niveau du handball féminin progresse notamment de la 6 ème à la 10ème place, on voit des équipes de plus en plus performantes. Là Toulon était presque au complet, Gnabouyou n’avait pas joué tous les matchs, la pivot non plus. Si on n’a pas été à notre meilleur niveau, l’adversaire nous a mis la tête sous l’eau durant le premier quart d’heure. Après on a du mal à la sortir

On a eu l’impression que c’était Toulon qui dictait le rythme du match?

CM: Oui. Toulon avait décidé d’entrée de jeu de jouer très vite tout le temps, d’appuyer là où ça fait mal. On a été surpris par ce rythme là même si j’avais prévenu les filles. On a jamais réussi à imposer notre rythme. Ce sont qui effectivement l’ont imposé.

Un CDB plus en difficulté en défense que d’habitude, mais aussi en attaque avec de nombreuses pertes de balles?

CM: L’attaque n’est pas dramatique, elle est au niveau qu’on a actuellement face à une défense qui a en plus joué plus haut que les défenses que l’on a vu habituellement. Là où l’on peut être déçu c’est effectivement sur notre investissement défensif. C’est surtout le cas sur les postes 2, les arrières latéraux sur lesquels j’avais demandé à mes joueuses d’être fortes dans ce domaine là, et puis ces deux arrières mettent 10 buts chacune. On a donc été en grande difficulté sur de bonnes joueuses, mais on aurait du être plus performantes.C’est décevant de ne pas avoir su s’imposer physiquement dès le début de match.

Recevoir Nice très rapidement après est ce plutôt une bonne chose?

CM: Je sais pas. Va y avoir de la fatigue. On verra à l’entrainement samedi dans quel état on est. Je pense que les jambes sont moins fatiguées que la tête. Il faut évacuer cette défaite mentalement. On a tout à donner sur le match de dimanche, en passant outre la fatigue et en franchissant un cap mentalement. On essaie de ne pas se mettre de pression sur les différents matchs. On est donné 10ème par tout le monde en début de saison. Là tout le monde s’enflamme parce qu’on a battu Metz. Il faut relativiser. Quand on joue très bien on peut battre quelques équipes. Mais aucune équipe n’arrive à jouer très bien tous les matchs. J’espère que sur l’amour propre et la fierté, les filles iront chercher au fond d’elles-mêmes les valeurs qui font la force du CDB. J’avais demandé 3 à 4 victoires sur la phase aller, on est à 3 et demie. C’est dans l’ordre des choses. La sixième place est toujours abordable et si on ne l’obtient pas il faut absolument éviter la 10ème qui est très dure. On va jouer à fond cette 6ème place.

Rappelons que les Dijonnaises qui débutent donc la phase retour contre Nice avaient été sévèrement battues au match aller. Une source de motivation supplémentaire ?

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.