Le CDB reste en rade face à Toulon (27-32)

Restant sur deux bonnes performances: victoire sur Metz et nul à Mios, le Cercle Dijon Bourgogne avait l’occasion ce soir de conclure la phase aller de LFH à une intéressante cinquième place. Malmenées durant tout le match les coéquipières de Léa Terzi ne sont pas parvenues à leurs fins et s’inclinent sur le score de 32-27. Le Dijonnaises perdent là de précieux points.

Avec 10 buts inscrits Marie-Paule Gnabouyou a activement participé à la victoire des toulonnaises (Nicolas GOISQUE/www.Focale.info)
Avec 10 buts inscrits Marie-Paule Gnabouyou a activement participé à la victoire des toulonnaises (Nicolas GOISQUE/www.Focale.info)

C’est Toulon qui dégaine le premier par Gnabouyou à laquelle Moretto répond aussitôt (1-1, 1′). L’internationale toulonnaise en grande forme pose des problèmes à la défense dijonnaise sur ses longues courses croisées. Son bras faisant le reste Toulon prend le large (2-5, 5′).

Toulon dicte le rythme

Le rythme est rapide et Dijon semble se précipiter quelque peu. Prouvensier en contre et Zulémaro bien trouvée à 6 mètres maintiennent les leurs au score (5-7,9′). Mais le duo Troelsen Gnabouyou sur lequel Dijon peine à défendre frappe encore pour un 3-0 sans bavure (5-10, 15′). Les locales encaissent trop de buts. Elles resserrent alors la défense et prennent Gnabouyou en strict. Le résultat ne se fait pas attendre et un triplé de Pidpalova ramène Dijon dans le sillage (9-10, 20′). Mais Toulon trouve les solutions et infligent à son tour un 4-0 cinglant (9-14 , 25′). Toulon rejoint logiquement la pause avec un petit matelas (13-17). Gnabouyou pointe déjà à 7 buts, Troelsen à 5.

Retour vain

Dijon reprend plutôt bien après la pause et recolle au score (17-18, 39′). Cependant les Dijonnaises ne parviennent jamais à égaliser et à chaque fois que le public se prend à espérer Toulon calme vite ses ardeurs. De manière générale les joueuses de Christophe Maréchal pêchent par précipitation se heurtant à la défense agressive des Varoises. Elles perdent ainsi de précieuses munitions que Troelsen notamment se fait un plaisir de convertir (20-22, 46′). A un quart d’heure du terme Toulon inscrit un 3-0 qui assomme définitivement les Dijonnaises. Deux décisions d’arbitrage contestables plus tard provoquant une grosse colère du coach dijonnais, Toulon a pris le large (22-28, 53′). Le match est plié. Le CDB n’y croit plus et s’il termine par un 3-0 c’est que Toulon est déjà à la fête. Le rythme élevé de la rencontre n’a pas convenu aux Dijonnaises dont la défense a été moins performante que d’habitude. Gnabouyou et Troelsen avec 10 buts chacune on fait très mal.

 

Retrouvez les photos du match sur Focale.info

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.