La JDA s’incline à Pau (80-77) et peut s’en vouloir

Ecrit par Rédaction Le 2 novembre 2014 à 00:12

Bien moins à l’aise hors de ses bases, la JDA s’est inclinée à Pau (80-77 ). Les Dijonnais n’ont jamais été lâchés mais Pau a globalement dominé  la rencontre. Malgré une fin de match canon, Dijon  n’a pas su saisir sa chance alors que l’occasion de remporter une victoire précieuse était parfaite.

le meneur Walker a failli faire passer Dijon devant Pau (Nicolas GOISQUE/archives)

Le meneur Walker a failli faire passer Dijon devant Pau (Nicolas GOISQUE/archives)

Meilleur départ pour Pau

Ce sont les locaux qui attaquent cette rencontre du bon pied, avec un très bon Siminovic. La JDA tente de s’accrocher mais le collectif palois est bien en place là où Dijon est à la peine. Walker limite la casse en toute fin de quart-temps sur un panier longue distance (21-14).

Pau mène tranquillement au score face à une équipe de la JDA sans solutions. La défense des Bourguignons est moins agressive que d’habitude et Denave profite des espaces laissés pour scorer. Malgré cela, les Dijonnais vont se réveiller peu avant la mi-temps. Kris Joesph, jusqu’alors peu en vue, va inscrire 7 points en moins d’1 min 30. C’est bien payé pour la JDA qui ne compte finalement que 6 points de retard après 20 minutes (43-37).

Les Palois accélèrent…

Les locaux appuient là où ça fait mal, c’est à dire dans la raquette. Bronchard et Cain profitent des largesses à l’intérieur pour maintenir l’écart, et ce malgré les 7 points de Harris côté dijonnais qui semble enfin se réveiller… Après 3 quart-temps maîtrisés les Palois sont devant (61-50), mais l’écart n’est pas insurmontable….

 Retour canon de la JDA… en vain

Alors que Bronchard inscrit un nouveau panier et porte l’écart à un maximum encore jamais atteint (69-56), on se dit  que le match est plié. C’est sans compter sur un invraisemblable retour des Dijonnais orchestré par Walker, le feu follet, et Gray le shooteur retrouvé, après son non match face à Gran Canaria. Dijon ne tremble pas sur la ligne des lancers. Alors qu’il reste 40 secondes à jouer les deux équipes sont au coude à coude… (75-75). Bis repetita. Comme face à Gran Canaria, le retour de la JDA sera vain. Les Palois manquent leurs lancers mais prennent les rebonds offensifs… Et  Drozdov clôt la marque aux lancers-francs après une faute de Joseph (80-77). Rageant.

 

Classement, résultats, news, calendrier, effectif... toute l’info de la JDA Dijon sur la page du club !

 

Commentez cet article