Clénay piégé par Erdre Nantes (4-6)

Après être passé complètement à côté de son match au Kremlin-Bicêtre, Clénay souhaitait se relancer devant son public face au FC Erdre. Les deux équipes se rendent coup pour coup durant les 10 premières minutes et l’on assiste à un duel de qualité avec deux équipes bien en place. Adepte du power-play et composée quasi-exclusivement de joueurs espagnols, l’équipe de la banlieue de Nantes fait alors sortir son gardien pour évoluer avec 5 joueurs de champ.

Jérémy Mouillon a encore marqué 2 buts (Nicolas GOISQUE/www. Focale.info)
Jérémy Mouillon a encore marqué 2 buts (Nicolas GOISQUE/www. Focale.info)

Les Clénois, pourtant prévenus, ne tarderont pas à encaisser un but sur une combinaison efficace (0-1, 11′). Mathieu Simoncic permet finalement aux siens d’égaliser sur un débordement côté gauche (1-1, 16′) et l’on assiste à un chassé-croisé. Une frappe plein axe dans la lucarne de Makogonov (1-2, 18′) et une nouvelle égalisation par Mouillon (2-2, 19′). Mais ce diable de Delgado Lopez inscrit son 3ème but personnel avant la pause (2-3, 20′).
Erdre efficace en power play
Le FC Erdre marque au meilleur moment et fait le break peu après la reprise (2-4, 23′). Clénay n’a plus le choix et attaque en power-play, se procurant un grand nombre d’occasions mais n’en cadrant que trop peu. Après une faute flagrante sur Jérémy Mouillon, le manager de Clénay, Loïc Stoltz, qui a pourtant toujours été correct avec le corps arbitral lors de sa carrière, est exclu. Un incident qui envenime la situation au lieu de calmer le jeu. Clénay perd le fil consécutivement à ce fait de match et encaisse un but sur une phase power-play ratée (2-5, 31′).

 

 

Tentative de Théo Zuddas sur la cage nantaise 5Nicolas GOISQUE/www.Focale.info)
Tentative de Théo Zuddas sur la cage nantaise (Nicolas GOISQUE/www.Focale.info)

Révolte trop tardive

Gourier obtient un jet franc à la 36e lors de la 6ème faute des visiteurs, mais son tir échoue sur le poteau. Les rouges encaissent même un nouveau but sur une action d’Erdre en power-play (2-6, 37′). L’ASLC se réveille enfin lors des deux dernières minutes (jet franc de Mouillon à la 38′, et Collet au second poteau à la 39′), mais il est bien trop tard (4-6)… Face à une équipe de La Chapelle-sur-Erdre certes expérimentée et qui, elle, maîtrise le power-play, l’ASL Clénay a beaucoup tenté mais ses erreurs sur certaines phases cumulées à un manque criant de réussite ont fait la différence.

Une 3ème défaite de suite et toujours aucun succès à la maison pour des Clénois qui vont devoir aller se racheter à l’extérieur face à des concurrents directs : Garges et Béthune. Le prochain rendez-vous à domicile sera contre Toulon le 15 novembre.

Article rédigé en collaboration avec l’ASL Clénay Futsal

Retrouvez les photos du match sur Focale.info

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.