Le CDB renverse le champion de France messin (25-24)

On le sentait venir. Le CDB qui alignait les bonnes performances sans être récompensé au tableau de marque, s’offre ce soir une magnifique victoire sur la référence: Metz (25-24). Magnifiques de concentration, de détermination et de courage, les partenaires de Léa Terzi ont bien mérité ce moment.

 

Djana Stevin a inscrit le but libérateur pour Dijon (Nicolas GOISQUE/www.focale.info)
Djana Stevin a inscrit le but libérateur pour Dijon (Nicolas GOISQUE/www.focale.info)

C’est devenu une habitude, Dijon rentre bien dans le match et tire le premier (2-0, 4′). Mais Metz est un client et ne compte pas se laisser distancer. Paule Baudoin remet les siennes en tête (3-4, 13′). Dijon est dans la partie et tient tête aux doubles championnes de France. Le spectacle est de qualité devant un Palais copieusement garni.

Première période équilibrée.

Les deux équipes se rendent coup pour coup. Plusieurs tentatives dijonnaises trouvent les poteaux. Le bras de fer continue. Prouvensier sur son aile et Pidpalova sur jet de 7m scorent pour Dijon. Gros s’arrache pour Metz, mais personne ne fait la différence et le score à la pause est assez logiquement nul (13-13, 30′). On est au passage rassuré sur la capacité des Bourguignonnes à ne pas lâcher dans leurs têtes après les douloureuses dernières défaites.

Dijon toujours devant

Dijon reprend encore parfaitement la partie. Marie François s’offre un doublé d’entrée et le CDB prend les devants. On ne le sait pas encore mais il ne les quittera plus. Ana Gros a beau peser sur la défense dijonnaise, les filles de Christophe Maréchal ne lâchent rien. Au fur et à mesure de l’avancée du match, on se met à craindre un scénario « à la Fleury », mais Noura Ben Slama multiplie les exploits dans sa cage. Djana Stevin et Mégane Ribeiro marquent deux fois chacune, et à 3 minutes du terme, les locales comptent trois longueurs d’avance (24-21).

La délivrance

Le palais gronde de plaisir et le banc dijonnais explose à chaque but et à chaque arrêt de Ben Slama. Mais le plus dur reste à faire, terminer le travail. Paule Beaudoin et Laura Flippes font passer un frisson dans tout le palais en ramenant Metz à un point (24-23), à 55 secondes du terme. Mais Djana Stevin s’arrache une dernière fois pour faire exploser un palais chaud bouillant. Les Dijonnaises peuvent tomber dans les bras les unes des autres. Mérité, tellement mérité !!

 

Retrouvez les photos de la rencontre sur Focale.info

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.