Water-Polo : Chenôve et le Racing Paris dos à dos (8-8)

Ecrit par Nicolas Goisque Le 20 octobre 2014 à 20:24

Pour le compte de la première journée de Nationale 2 de Water-Polo, Chenôve recevait le Racing Club de Paris. Au terme d’une rencontre âprement disputée, les deux formations se sont quittées sur un score nul de 8-8.

Spectacle prometteur samedi soir à la piscine de Chenôve : c’était la reprise du championnat de France de Nationale 2 pour l’équipe première et le premier match à domicile pour les jeunes de Nationale 3.

Première période indécise

Paul Vaillant Le gardien de Chenôve a multiplié les arrêts (Nicolas GOISQUE/www.focale.info)

Paul Vaillant, le gardien de Chenôve, a multiplié les arrêts (Nicolas GOISQUE/www.focale.info)

On peut dire que les spectateurs, venus en nombre pour ce premier rendez-vous, ont été gâtés. En effet, le duel acharné entre l’équipe de Chenôve et le Racing Club de Paris a captivé le public jusque dans les dernières secondes. De bout en bout, la partie est restée indécise face à cette équipe qui évoluait encore la saison passée en Nationale 1.On se doutait que  le salut des locaux passerait par la défense et leur dernier rempart, Paul Vaillant, montrait la voie en multipliant les arrêts. Durant les deux premières périodes les défenses prenaient le dessus sur les attaques (1-1, 8’) (2-2, 16’), mi-temps).

 

Une fin de match palpitante

À la reprise, un shoot puissant de Norbert Collin lance les hostilités et permet à Chenôve de poser son jeu, malgré l’égalisation du club parisien. Le 3e quart-temps est le plus fructueux avec une avalanche de buts. Pas avares d’efforts physiques les Cheneveliers trouvent les ressources nécessaires pour tenir le score grâce à une bonne combinaison de Marc Viret conclue par Adrien Pernot. (6-7 24’) La fin de match maintient tout son suspens. Les locaux prennent l’avantage à 52sec de la fin. Mais malgré un bon repli défensif, le Racing arrache un match nul dans les dernières secondes, qui laisse un goût amer aux Cheneveliers. Sur la physionomie de ce match, le score final de 8-8 paraît tout de même logique. Mais on retiendra l’efficacité des hommes de Rodolphe Morat pour son début de championnat, et nous suivrons de près la suite des événements avec une deuxième rencontre, toujours à domicile, le 15 novembre face à Colmar.

Chenôve :

Paul Vaillant, William Gillet, Marc Viret (1),  Adrien Pernot (1), Mehdi AmLati, Nicolas Mauri, Norbert Collin (2), Ro­main Dufour (2), Franck Pinte, Julien Mauri, Rodolphe Morat (2).

 

 Bonne prestation de la réserve

Les jeunes cheneveliers ont bien résisté face à Nancy (Nicolas GOISQUE/www.focale.info)

Les jeunes cheneveliers ont bien résisté face à Nancy (Nicolas GOISQUE/www.focale.info)

On notera également la très belle performance des jeunes de Chenôve qui jouaient leur deuxième match du championnat de Nationale 3 face à l’ASPTT Nancy, vainqueur du championnat l’an passé. On savait que l’affaire serait compliquée au vu des résultats de la saison dernière (21-2 à l’aller, 19-4 au retour). Mais c’est un nouveau visage qu’ont montré les garçons d’Alexandre Colin et Romain Gigoux en faisant  bien plus que bonne figure. Malgré une défaite 16 buts à 11, le match fut palpitant. Le travail que les jeunes ont entrepris depuis début août semble donc payer. Avec des buts de 6 joueurs différents la jeunesse montre toute sa complémentarité. dans ce début de championnat et se concentre déjà sur son prochain match à Dole le 08 novembre. Affaire à suivre.

Chenôve :

Nicolas Rousseau, Romain Gigoux (3), Nathan Louvet, Mickaël Colin (1), Léo Dumont (2), Shame’s Ben Jouda, Louis Coiffier, Corentin Gigoux (1), Achille Rémy, Tom Rousseau, Lucas Brilliard (2), Alexandre Andriano (2), Sofiane Bensetti.

 

Avec l’aimable participation d’A.Colin

 

Retrouvez les photos du match de N2  et du match de N3 sur Focale.info