Le Stade Dijonnais bat difficilement Suresnes (21-19)

Après deux défaites consécutives, Dijon a su réagir en battant Suresnes, invaincu avant la rencontre. Si les Dijonnais se sont compliqué le match en seconde période, alors qu’ils menaient 21 à 0, cette victoire les relance dans la course à la Fédérale 1.

Thomas Kohler au coeur du combat (Nicolas GOISQUE/archives)
Thomas Kohler au cœur du combat (Nicolas GOISQUE/archives)

Les Stadistes rentrent de plein-pied dans leur match. Rabago réalise un trois sur trois et permet aux Dijonnais de mener 9-0 avant le quart d’heure de jeu. Les joueurs de Laurent Bonventre mettent beaucoup d’impact physique sur chaque offensive, et aussi dès la perte du ballon, où Dijon impose un pressing qui asphyxie Suresnes. Après la troisième pénalité passée par Rabago, les Bourguignons enfoncent le clou et inscrivent le premier essai du match. Suite à une touche, Dijon récupère et passe l’essai en force. Les locaux laissent ensuite le ballon à Suresnes. Mais la défense de Dijon est intraitable et ne laisse aucune action au leader invaincu du championnat. À la pause, Dijon mène 14 à 0 et fait forte impression collectivement.

Une deuxième mi-temps laborieuse

La deuxième mi-temps redémarre sur les mêmes bases. Dijon met du rythme, de l’impact et de la vitesse. Même s’ils n’évoluent pas à 15 mais plutôt à 14 voir à 13, les Stadistes inscrivent un nouvel essai. Sur une récupération devant leur ligne d’enbut, Mercey réalise une percée de 90 mètres. Avec l’appui de Rabago, Mercey aplatit et permet aux Bourguignons de mener 21 à 0. On se dit que la fin de match sera tranquille.

Dijon résiste à l’orage

Quelques instants plus tard, Rabago perd le ballon dans ces 20 mètres et Suresnes marque son premier essai et revient à 21-7. À partir de ce moment, le doute s’installe dans les têtes dijonnaises. Le balon brûle les mains des locaux. Suresnes récupère tous les ballons et met une pression terrible sur la défense des partenaires de Trapet. Et sur une nouvelle erreur défensive, Suresnes marque sont deuxième essai et revient à 21-14. Deux minutes après sur un contre parti du milieu de terrain, les joueurs de Suresnes reviennent à 2 points mais ne marquent pas la transformation.

Une fin de match tendue

Sur le troisième essai de Suresnes, un début de bagarre éclate et un joueur de chaque camp est expulsé. Les 10 dernières minutes sont électriques sur le terrain, mais aussi en-dehors. Le banc bourguignon donne de la voix et pousse ses joueurs. Les Stadistes réussissent à garder le ballon dans le camp adverse. Sur une dernière pénalité en sa faveur, Dijon remporte son troisième match de la saison.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.