La JDA manque d’adresse et s’incline chez le leader (63-56)

Ecrit par Rédaction Le 18 octobre 2014 à 22:56

Peut-être quelque peu émoussés après le match d’Eurocup en milieu de semaine, la JDA s’incline à Strasbourg, le leader, sur un score peu élevé et serré (63-56) mais qui ne reflète pas totalement la physionomie du match. Le collectif strasbourgeois a dominé des Dijonnais trop faibles en attaque et qui n’ont pu compter que sur un seul joueur au niveau : Erving Walker.

avec 28 points et 24 d'évaluation Walker a été le grand artisan de la victoire dijonnaise (Nicolas GOISQUE/www.focale.info)

Walker était ce soir le seul dijonnais au niveau (Photo archive Nicolas GOISQUE/www.focale.info)

Une adresse aux shoots catastrophique

 

Les deux équipes sont très maladroites en ce début de match, et malgré 2 paniers primés de Gray c’est la SIG qui fait la course en tête après 10 minutes intenses et accrochées (15-11).
Walker réveille les siens, puis la JDA passe même devant, sous l’impulsion notamment du duo d’intérieurs Moss-Alingue (17-18). La défense des Dijonnais gène considérablement Strasbourg, mais la JDA n’en profite pas pour prendre les commandes de ce match. Pire, Strasbourg retrouve un brin d’adresse juste avant la pause, et prend le match en main après 20 minutes (28-24). Un match que les Strasbourgeois ne lâcheront plus…

Timide réaction

 

Le 3e quart-temps est similaire aux deux premiers, les visiteurs sont en perte d’adresse et proposent une bouillie de basket en attaque (27% de réussite aux tirs, 17 balles perdues, etc), aux antipodes de la défense très accrocheuse érigée par les Dijonnais de l’autre côté du terrain. Strasbourg ne profite pas de la maladresse des Bourguignons pour prendre le large, et le score ne bouge pas ou peu à la fin du 3e quart-temps (38-33).
Le virevoltant Walker (22 points ce soir !) tente bien de sonner la révolte, mais le lutin de la JDA était bien trop seul ce soir. Gray manque un énième tir et fait faute dans la foulée. Diot en profite pour donner de l’air aux Alsaciens (49-41). Et c’est ce même Diot, plein de sang froid, qui tue les derniers espoirs dijonnais avec un shoot longue distance (56-46). Strasbourg contiendra les derniers assauts pour s’imposer fort logiquement (63-56).

 

 

Classement, résultats, news, calendrier, effectif... toute l’info de la JDA Dijon sur la page du club !

 

Commentez cet article