Natation: l’Handphyclub dans le top 10

Ecrit par Nicolas Goisque Le 25 juin 2014 à 12:27

Du 19 au 21 juin, la ville de Nancy accueillait les championnats de France N1 et N2 de natation handisport. Les 5 nageurs dijonnais de l’Handphyclub Dijon arrivaient avec quelques ambitions, et sont repartis avec d’excellents résultats.

Les nageurs de l’Handphyclub Dijon médaillée de bronze du 4x50m NL Ruben Moniz, Clément Gaillardin, Ian Danhoj et Nicolas Verain. (photo handphyclub)

Pluie de médailles

Dès le premier jour, c’est le leader qui montre la voie en remportant le premier titre de l’histoire du club. Nicolas Verain, hémiplégique, devient alors vice-champion de France N2 sur 50m papillon (49″44). Quelques minutes avant, il prenait également la 3ème place en finale du 200m quatre nages (4′22″07). Le benjamin de l’Handphyclub Ian Danhoj, récemment médaillé d’argent aux championnats de France Espoirs, devait également assumer son statut en se qualifiant pour des finales toutes catégories. Mieux que cela, le jeune amputé s’offre deux médailles d’argent sur 50m et 100m nage libre (33″13 et 1′16″67). Sur le 100m dos, il s’adjuge le titre en Nationale 2 (1′30″64). Profitant de cette dynamique, Ruben Moniz se qualifie pour la finale du 50m crawl avec le 4ème temps (33″22). Sourd et malvoyant, il crée même la surprise en devenant vice-champion de France N2 du 100m brasse (1′41″28).

Dijon dans le top 10 !

Pas encore rassasiés, les courageux Dijonnais terminent sur un dernier exploit. Lors du relais 4x50m libre, l’équipe composée de Verain, Moniz, Danhoj et Gaillardin monte sur la 3ème marche du podium derrière Toulouse et Valence, devançant Brest au bout du suspense ! Grâce à toutes ces médailles et certaines performances dignes de l’élite, les Dijonnais ont souvent devancé des nageurs classés en Nationale 1. L’Handphyclub continue de progresser et s’installe dans le top 10 des clubs français. D’après le directeur technique national Jean-Michel Westelynck, « Dijon n’est plus dans l’ombre de Charles Rozoy et bouleverse la hiérarchie. »

Commentez cet article