Dijon-Tremblay, le DBHB s’est réveillé bien trop tard

Ecrit par Nicolas Goisque Le 18 avril 2014 à 00:33

Championnat de France handball masculin LNH, 22ème journée : Dijon-Tremblay (20h30). Ce match couperet entre le Dijon Bourgogne Handball et Tremblay-en-France avait des allures de dernière chance pour les Bourguignons. En revanche, une victoire de Dijon pouvait relancer le suspense dans la course au maintien…

Le DBHB de Vrankovic a sorti ses griffes bien trop tard (photo Anatole Barbier).

D’entrée, les défenses sont bien en place et il faut attendre 4 minutes pour voir l’ouverture du score par Tremblay (0-1, 4′). La partie d’échec commence… Les tours jaunes gardent Naudin de très près. C’est donc au coeur de la défense adverse que le DBHB trouve des solutions (4-3, 10′).

Trop d’erreurs bêtes

Après quelques pénaltys de part et d’autre, témoignant de l’engagement de ce début de match, les Tremblaysiens prennent le dessus (6-9, 18′). Comme souvent en attaque, les Dijonnais ont du mal. Ils multiplient les petites erreurs techniques ou de concentration et rendent trop de munitions à leurs adversaires. Heureusement, le TFHB n’en profite pas, à l’exception de Bingo auteur de 6 buts en 1ère période. Après les 30 premières minutes, les locaux ont limité la casse (12-13, 30′). La reprise est à l’avantage des visiteurs qui prennent quatre longueurs d’avance (12-16, 35′). Jusque-là, le DBHB ne donne pas l’impression de jouer un match pour sa survie et court après le score…

Tremblay fait cavalier seul

Le duel de défense a tourné à l’avantage de Tremblay (photo Anatole Barbier).

Le premier but du vaillant Poletti arrive après 45 minutes de jeu (18-21, 45′). Les Dijonnais baissent la tête, font des fautes inutiles et s’énervent sur les décisions des arbitres. Ils évoluent trop souvent en infériorité et y laissent beaucoup de plumes… On entre dans les 10 dernières minutes du match et les locaux accusent un retard de 6 buts (20-26, 51′).

Sursaut à 4 contre 6 !

Alors réduits à 4 contre 6, les Bleus prennent conscience qu’il faut sortir les griffes. Les premières actions de rage et d’envie arrivent enfin ! Avec deux joueurs en moins, ils inscrivent deux buts cruciaux qui embrasent le Palais des Sports (24-26, 55′) ! Mieux, après une première balle d’égalisation manquée, Parent se rattrape seul en contre-attaque (26-26, 57′). Le public y croit, d’autant que Stojinovic réalise une rare parade mais ô combien importante. L’opportunité ne sera pas exploité en attaque. Dijon a laissé passer sa chance puisque les Franciliens ne trembleront pas en inscrivant les trois derniers buts de la partie avec au passage la 10ème réalisation de la soirée d’Arnaud Bingo (26-29).

Sans être extraordinaire mais en canalisant parfaitement Pierrick Naudin (seulement 3 buts marqués), l’équipe de Tremblay a fait le match qu’il fallait. Très fébrile en attaque comme en défense, le Dijon Bourgogne Handball a mis beaucoup trop de temps à prendre conscience du réel enjeu de ce match. Il a fallu attendre les 10 dernières minutes et une double-infériorité numérique pour sentir la rage des Dijonnais. Le maintien sera désormais presque impossible à atteindre…

Buteurs : Naudin (3), Parent (5), Bezerra (1), Vrankovic (5), Petiot (2), Loupadière (3), Redei (3), Poletti (3), Corneil (1).
Gardiens : Stojinovic (5/28), Mansuy-Fèvre (0/6).

 

Classement, résultats, news, calendrier, effectif... toute l’info du DBHB sur la page du club !

 

Commentez cet article