Dijon-Créteil, le DFCO évite le piège cristolien de justesse

Ecrit par Nicolas Goisque Le 28 février 2014 à 23:40

Championnat de France de football Ligue 2, 26ème journée : Dijon-Créteil (20h). Invaincu à domicile depuis le 16 août dernier, le Dijon Football Côte-d’Or pouvait enchaîner ce soir une 6ème victoire consécutive historique en Ligue 2 à Gaston-Gérard. Pour cela, le DFCO devait battre un promu cristolien très offensif !

La joie de Tavares et Gastien autour du buteur Philippoteaux (photo Anatole Barbier).

Comme souvent à Gaston-Gérard, ce sont les Rouges qui mettent le pied sur le ballon dès l’entame. Il faut attendre moins de quatre minutes pour voir Philippoteaux, parfaitement lancé dans la profondeur, tromper Ndoye sur la première occasion dijonnaise (1-0, 4′). Quelques minutes plus tard, Gastien commet l’irréparable dans sa surface et concède un pénalty que le capitaine Lesage transforme (1-1, 11′).

Le piège cristolien se referme

Après cette égalisation, le DFCO essaie de repartir de l’avant sans être dangereux. Sur un beau mouvement collectif cristolien, Essombé crucifie Lecomte d’une frappe magnifique (1-2, 21′). Dès lors, les lignes de Créteil se resserrent entre elles. Les Dijonnais ne peuvent plus développer leur jeu de passes et se contentent de longs ballons aériens stériles. Sur un nouveau contre des visiteurs, le 1-3 n’est pas loin mais Lecomte est bien présent. Philippoteaux se démène sur son côté gauche mais on ne peut pas en dire autant de Bérenguer invisible à droite ! Le match est très pauvre en occasions. La mi-temps est sifflée par l’arbitre et par tout le public…

Comme souvent, Romain Philippoteaux a été très actif et volontaire (photo Anatole Barbier).

Changement à la pause

L’entraîneur local Olivier Dall’Oglio procède à deux remplacements à la pause pour changer la donne. Les jeunes Babit et Marié entrent en piste à la place des fantômes Bérenguer et Mulumba. L’électrochoc n’a pas vraiment lieu. A l’exception d’une occasion de Philippoteaux dans la surface (54′) et d’une belle frappe excentrée de Gastien (62′), les Dijonnais ont vraiment du mal à déstabiliser le bloc défensif des Lusitanos.

Pénalty qui sauve Dijon

L’US Créteil attend patiemment et manque même de faire le break sur une contre-attaque fulgurante (85′). Lecomte sauve encore une fois les meubles pour le DFCO. Les visiteurs viennent de laisser passer leur chance… Car sur l’action suivante, Dijon obtient un pénalty que Philippoteaux transforme (2-2, 87′). Les supporters qui s’étaient endormis se réveillent, mais ça ne suffira pas pour aller chercher la victoire malgré une dernière action très chaude devant la cage de l’énergique Ndoye (2-2).

Malgré une entame idéale, le DFCO est tombé dans le piège cristolien en 1ère période. Incapables de trouver des solutions dans le jeu de mouvement, les Dijonnais ont sauvé les meubles grâce à un pénalty en fin de match. Dommage car les résultats étaient plutôt favorables à Dijon ce soir avec la défaite de Niort et le nul d’Angers…

Retrouvez les photos du match Dijon-Créteil sur le blog Niko Phot !

 

Classement, résultats, news, calendrier, effectif... toute l’info du DFCO sur la page du club !

 

Commentez cet article