K1-rules: reprise amère pour P. Djanang

Patrick Djanang effectuait son retour sur les rings le week-end dernier à Troyes lors d’un tournoi de K1 rules. Les résultats du boxeur du Savate Originz 21 n’ont pas été ceux espérés… Djanang s’est incliné au 1er tour face à Michael Longin, un adversaire à la boxe atypique et peu esthétique…

Patrick Djanang et le Savate Originz 21 gardent un goût amer de cette reprise (photo archives Anatole Barbier).

Amertume générale

Sous les yeux de certains experts présents comme le célèbre champion de K1 poids lourd, Jérôme Lebanner, ou encore le champion multi-boxe dijonnais, Rachid Azzoughagh, le boxeur de Dijon n’a pas franchement réussi son entame. C’est pourtant Djanang qui a asséné les coups les plus nets. Au terme d’un combat plutôt terne, il sera donné vainqueur avant que les juges ne reviennent sur la décision pour déclarer le Dijonnais perdant ! Drôle d’histoire… « Avec de nombreux combats de qualité moyenne, des décisions alambiquées et une soirée s’achevant à 2h30 du matin, la boxe pieds-poings prend un bien étrange chemin… » confie l’entraîneur Arnaud Mimouni.

Se remettre en question

Une amertume pour le Savate Originz et le Franco-Camerounais car « Longin n’était pas du niveau du tournoi et sa ‘dirty’ boxe ne m’a pas permis pas de m’exprimer pleinement. » déclarait Djanang. Son entraîneur Richard Arcos reconnaissait « l’approximation, pour ne pas dire l’incohérence, des décisions rendues. » Pour Arnaud Mimouni, l’heure est à la remise en question : « Pat reconnaît qu’il aurait dû balayer son adversaire… On ne va pas refaire le combat, place à l’action et au concret ! »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.