Exploit capital de l’ASL Clénay Futsal face au Sporting Paris

Ecrit par Nicolas Goisque Le 22 février 2014 à 21:58

Quand Clénay, 12ème du championnat, reçoit le Sporting Club de Paris, triple champion de France en titre avec sa kyrielle de stars, on s’attend à un match quelque peu déséquilibré… A l’aller les Bourguignons avaient reçu la leçon (15-4). Mais devant une salle copieusement remplie à défaut d’être très bruyante, le scénario va être tout autre…

Clénay était devant le Sporting Paris à la pause (photo Nicolas Goisque).

Certes les Parisiens prennent rapidement possession du ballon et le font plutôt bien circuler. Mais les Gladiateurs sont bien présents avec un pressing de tous les instants qui empêche leurs adversaires de s’exprimer.

En tête à la pause

Pourtant, Betinho, le joueur vedette parisien, trouve l’ouverture à la 5ème minute. On se met à craindre le pire pour Clénay… Cependant, nullement déstabilisés par ce but, les coéquipiers de Jérémy Mouillon poursuivent sur la lancée de leur bon début de match. Exploitant au mieux leurs munitions, ils vont même marquer coup sur coup deux jolis buts par Teddy Adjal et Théo Zuddas (2-1). Mieux, ils parviennent à conserver ce court avantage jusqu’à la pause.

L’ASL Clénay tenait son exploit face au Sporting Paris (photo Nicolas Goisque).

Chef d’oeuvre de Mouillon

On s’attend à une réaction d’orgueil parisienne au retour des vestiaires mais le match reprend sur le même tempo. Paris parvient tout de même à égaliser par l’inévitable Betinho. La partie est très plaisante et, à la demi-heure de jeu, Jérémy Mouillon fait se lever la salle comme un seul homme suite à un numéro ‘Maradonesque’ en effaçant sur une moitié de terrain trois défenseurs adverses puis le gardien avant de glisser le ballon dans les filets malgré un angle fermé ! Clénay mène alors 3-2 et se prend à rêver…

Clénay tient son exploit

Paris n’y arrive pas et sort son gardien pour jouer en supériorité numérique. Sur un contre Théo Zuddas qui part seul au but est cravaté par un adversaire. Le carton rouge est logique. En supériorité durant 2 minutes, Clénay ne parvient pas à marquer. C’est au contraire Paris qui égalise à 3 minutes du terme. Le public frémit, craignant une fin cruelle. Mais Clénay tient et aura même une balle de match par Mounfarid parfaitement servi par Mouillon après un nouvel exploit. Seul à 4 mètres du but vide, Mounfarid tergiverse trop pour frapper finalement sur le gardien. Dommage…

Les Gladiateurs de l’ASL Clénay Futsal, auteurs d’un superbe match face à l’ogre du Sporting Paris, obtiennent un match nul amplement mérité. En jouant les prochaines rencontres à ce niveau, les joueurs de Loïc Stolz devraient se donner de bonnes chances de maintien…

Retrouvez les photos du match Clénay-Sporting Paris sur le blog Niko Phot !

Commentez cet article