Demi-finales nationales de judo à Dijon, les locaux ont eu du mal

Ecrit par Nicolas Goisque Le 16 février 2014 à 18:52

Samedi dernier, plus de 500 combattants, 400 hommes et 160 femmes, se sont retrouvés sur les tatamis du CREPS de Bourgogne à Dijon pour le compte des demi-finales nationales (catégories cadets). Les combats se sont déroulés tout au long de la journée dans l’enceinte du dojo régional. Objectif pour tout ce petit monde : décrocher un sésame pour les prochains championnats de France !

Les judokas venaient des régions Bourgogne, Franche-Comté, Rhône-Alpes et Champagne-Ardennes. Après les pesées tôt le matin, le marathon d’une journée de combat, avec parfois 50 judokas dans une catégorie de poids, commençait vers 10 heures.

Le jeune de l’ADJ 21 Théo Martin (au-dessus) termine 2ème en -50kg et se qualifie pour les championnats de France cadets (photo Nicolas Goisque).

La Côte-d’Or à la peine

Quand on sait que seule les deux premières places offraient le précieux ticket pour rejoindre l’élite nationale, on mesure l’intensité et la difficulté de la tâche proposée aux combattants. Les locaux de l’épreuve espéraient cependant profiter de l’avantage de ‘jouer’ à domicile. Malheureusement, il n’en a rien été puisque seuls 4 Côte-d’Oriens sont parvenus à tirer leur épingle du jeu… Deux jeunes femmes de l’Alliance Dijon Judo 21, Camille Montillot en +70kg et Mélanie Castaing en -70kg (qui combattait, elle à St-Dié), décrochent ainsi une 2ème place synonyme de qualification. Chez les garçons, seule la catégorie -50kg décroche le Graal avec la victoire de Nicolas Mouillot (Dojo Côte-d’Or) devant Théo Martin (ADJ 21). Tous deux sont qualifiés.

Une dernière chance à saisir

Plus de déçus que d’élus donc dans les rangs départementaux, même si certains ne sont pas passés loin comme Hugo Brochin en -46 kilos et Charles Nicot en -66kg qui terminent tous les deux 3èmes. Pour eux et pour tous les autres, il reste une ultime chance lors d’une prochaine manche de demi-finales le week-end des 22 et 23 mars prochains.

Une longue journée de judo a eu lieu au dojo régional du CREPS de Bourgogne à Dijon. Malheureusement, elle a permis aux combattants départementaux de la catégorie cadets (fille et garçon) de ne qualifier que 4 de leurs représentants pour les prochains championnats de France. Il ne faudra pas se louper le 22 mars prochain pour faire gonfler les rangs.

Retrouvez les photos de l’évènement judo sur le blog Niko Phot !

Commentez cet article