Dijon-Cannes, vers un nouveau festival pour Dijon ?

Ecrit par Nicolas Goisque Le 13 février 2014 à 18:17

Depuis la reprise du championnat de Division 2 de handball féminin en janvier, le Cercle Dijon Bourgogne est irrésistible. Avec une moyenne de 40 buts marqués sur les trois derniers matchs pour moins de 20 encaissés, les Dijonnaises se sont placées dans les meilleures conditions au moment d’aborder un mois de février décisif. Samedi (20h), le CDB reçoit l’AS Cannes, actuellement 3ème du classement.

La capitaine dijonnaise Béatrice Edwige aura un rôle important pour motiver ses troupes contre Cannes (photo Anatole Barbier).

Alors certes, il convient de relativiser les dernières performances des filles de Christophe Maréchal en considérant que l’opposition n’était pas de la première qualité. Mais elles auront eu le mérite de jouer ces rencontres sérieusement de bout en bout et d’engranger quelques certitudes.

Des Cannoises ambitieuses

Attention car l’AS Cannes est une formation d’un tout autre calibre. Avec son statut de VAP (Voie d’Accession au Professionnalisme), l’équipe azuréenne affiche clairement ses ambitions de montée en élite nationale. Comme le CDB, Cannes reste sur trois victoires dont deux à l’extérieur. Avec la paire de demi-centres Nimetigna Keita (ex-Niçoise) et Nina Brkljacic, mais aussi l’arrière Hadja Cissé ou l’ailière gauche Aurélie Goubel, les Cannoises possèdent des armes offensives évidentes. Ne doutons pas que les ex-pensionnaires de Dijon, la gardienne Claire Moreau, et de Chevigny-St-Sauveur, l’ailière Mélanie Chatelet, auront également à coeur de bien figurer à Dijon.

Dijon face à son destin

Christophe Maréchal affichait sa satisfaction au soir de la victoire sur Octeville. La manière lui avait plu et notamment la solidité de sa défense et la capacité grandissante de ses joueuses à exploiter les montées de balle avec un jeu de transition en nette amélioration. Mais il tempérait aussitôt en annonçant un mois de février crucial avec les réceptions de Cannes et Mérignac et le déplacement à Yutz, toujours leader de D2. Les coéquipières des capitaines Léa Terzi et Béatrice Edwige connaissent leurs forces. Attention d’une part aux excès de confiance et d’autre part au stress possible devant des rencontres à enjeu plus important…

Si le Cercle Dijon Bourgogne surfe depuis le début 2014 sur une grosse vague de succès, seul un mois de février parfait les placerait dans des conditions idéales à l’entrée de la dernière ligne droite. Bien commencer cette période importante passe par une victoire sur une ambitieuse équipe de Cannes ce week-end.

 

Classement, résultats, news, calendrier, effectif... toute l’info du CDB sur la page du club !

 

Commentez cet article

 
Le mercredi 22 novembre 2017 à 13:35

Randonnée du vendredi avec Dijon Roller


Le jeudi 16 novembre 2017 à 16:06

Randonnée du vendredi avec Dijon Roller


Le mercredi 8 novembre 2017 à 17:25

Randonnée du vendredi avec Dijon Roller


Le vendredi 3 novembre 2017 à 14:18

Le DFCO Tour fait escale à Is Sur Tille le 8 novembre


Voir toutes les brèves...